Pays Togo

LE TOGO
















Le Togo est un pays situé en Afrique de l'Ouest dont la capitale est Lomé. Ses voisins sur trois cotés sont respectivement le Burkina au nord, le Bénin à l'est et à l'ouest le Ghana, de plus le Togo donne également pour une petite partie sur le golfe de Guinée. Le Togo a pour particularité de s'étirer sur 550 Km du nord au sud avec une largeur n'excédant jamais 130 Km, sa superficie totale s'élevant à 56 785 Km².

  • Superficie : 56 600 km2.
  • Capitale : Lomé.
  • Langues : français, éwé, mobaa, kabiyé, kotokoli.
  • Monnaie : franc CFA.
  • Régime : présidentiel.
  • Nombre d'hab. : 6,020 millions (juil 2009)

Économie :
Le Togo est un pays majoritairement rural, occupé à 69 % par l'agriculture (maïs, mil, sorgho, riz, manioc, igname, patates douces, haricots et arachide). Ses principales ressources à l'exportation sont les cultures du café, du cacao, du coton et de l'huile de palme (30 % des exportations), et les mines de phosphate proches de Lomé. Une grande partie du riche sous-sol togolais n'est cependant pas encore exploitée. La création d'une zone franche dans le port de Lomé en a fait le lieu de transit des marchandises des pays voisins, et il est même question de redonner du service, en la modernisant, à la gare de Blitta, étape intermédiaire entre le Burkina et la mer. Des secteurs sont dramatiquement délaissés : l'éducation (avec un manque de moyens scandaleux), la santé (gros problèmes d'hygiène) et, depuis quelques années, le tourisme. À toute fin utile, sachez enfin que l'équivalent du SMIC tourne autour de 25000 FCFA (38 euros).


Quelques conseils pratiques:

Langue
Le Togo est composé de presque 45 groupes ethniques différents. En plus du français - la langue officielle - une multitude de langues sont parlées. Les plus courantes sont l'éwé et son altération le mina au sud, et le kabyé ou le dagomba au nord.

Religion
La variété ethnique se retrouve sur le plan religieux avec l'animisme (51 %), le christianisme (29 %) et l'islam (20 %).



Alcool – usage de stupéfiants – autres crimes et délits
  • Il n’y pas de législation particulière relative à l’alcool. Il est cependant conseillé de se méfier des produits frelatés.
  • L’usage, la détention, le transport, la revente, le trafic et l’incitation à la vente de stupéfiants sont réprimés, y compris pour le cannabis. Une « loi sur la drogue » comparable à la législation française prévoit des peines pouvant aller jusqu’à 20 ans d’emprisonnement.

Par ailleurs, il est important de savoir que des exactions telles que :
  • grivèlerie, filouterie d’hôtel ou dettes de toutes sortes sont passibles d’emprisonnement.
  • Carte bancaireSeule la carte bancaire "VISA" est utilisable pour les retraits d’argent ou pour les paiements, à l’exclusion de toutes autres cartes (Mastercard, American Express, etc…).

Action humanitaire - Volontariat
Les personnes désireuses de participer à un projet d’aide ou de coopération sous l’égide d’une ONG, d’une association ou d’un groupe de bénévoles sont appelées à :
  • vérifier avant le départ et auprès des organismes compétents ainsi que de la section consulaire et du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade, la notoriété et la réputation de l’ONG ou du groupe ;
  • s’enquérir auprès de l’ONG ou du groupe des conditions d’accueil, de transport, de nourriture et d’hébergement réservées à ses membres, hôtes ou invités ;
  • s’enquérir de la présence au sein du groupe, d’un responsable chargé de superviser le séjour des bénévoles, leur programme, leur santé et leur rapatriement éventuel (pour lequel une assurance personnelle doit être souscrite) ;
  • vérifier son état de santé, procéder aux vaccinations indispensables, se prémunir contre le paludisme ;
  • disposer de ressources suffisantes pour le séjour ;
  • se vêtir de façon décente ;
  • si possible, ne pas partir seul(e).
Les intéressés sont vivement invités à se faire connaître de la section consulaire de l’Ambassade de France dès leur arrivée. Ils peuvent également prendre l’attache de la cellule d’accueil mise en place par "France Volontaires" (permanence assurée au siège,
Avenue de Duisbourg,
Quartier Kodjoviakopé à Lomé,
du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 - 


Cybercriminalité
Une recrudescence des actes de cybercriminalité a été constatée ; les modes opératoires les plus répandus sont les e-mails (phishing) ou les "chats" en ligne (arnaque aux sentiments).
Face à une demande d’argent (dans un cadre commercial ou d’une situation de détresse alléguée) en provenance notamment d’un particulier "rencontré" sur internet ou semblant provenir d’une administration, togolaise ou autre,
Ne jamais sortir sans son passeport pour pouvoir le présenter à tout contrôle.

Spécialités togolaises

Parmi les spécialités on trouve dans la région de Sotouboua-Sokodé (au centre), le tchoukoutou, une bière de mil épaisse que l’on boit dans une calebasse. D'ailleurs, chaque fois que vous verrez sur le bord de la route, au coin d'un chemin, un piquet coiffé d'une portion de calebasse, cela indique qu'à proximité il existe un lieu où l’on peut boire le tchoukoutou.
Dans la région de Dapaong (au nord), on raffole du tchakpa, moins fort et plus raffiné que le tchoukoutou. Tout comme pour ce dernier, les lieux où l’on peut en boire sont signalés, mais cette fois par un canari (ou un morceau de canari) fiché au sommet d'un piquet. Et on en trouve même à Lomé. Alors ouvrez l’œil !
Sinon, comme dans les pays voisins, profitez de votre séjour pour vous gaver de jus de fruits frais naturels (ananas lait de coco, orange...) et particulièrement à Sokodé où se trouve la Société GPBSF qui fabrique et conditionne sans additifs des jus de fruits exotiques tels que les jus de gingembre, le bissap, jus de mambé (tamarin), d'alangba (pain de singe), de corossol...
La pâte (akumè) ou akoumé : à base de mil et de maïs ; équivalent du tô burkinabè.

* Le fufu (prononcer « fou-fou »,) :
pâte d'igname, de manioc ou de plantain, à manger avec le gboma dessi.
* Le gboma dessi :
mouton, poisson séché, mélangé avec des épinards.
* Le ablo :
galette de maïs cuite à la vapeur que l’on mange avec des tomates, un peu de piment vert et oignons écrasés avec du poisson frit. C'est une des spécialités de la région d'Aného, à la frontière du Bénin.
* Les beignets de haricots (aklan ou gaou) :
on les trouve généralement auprès ou non loin des vendeuses de ablo ou chez certaines femmes kotokoli (originaires de la région de Sokodé). La pâte à beignet renferme du piment, de l’oignon avec des haricots concassés, et le tout se consomme accompagné d'une bouillie de mil (koko) bien sucrée.
* Le djécoumê :
c'est par excellence le met des ,« couvents », (entendre sorte de clans religieux dans le culte vaudou) du sud Togo. II s'agit d'un bouillon de viande (de préférence de volaille) avec lequel on prépare la pâte à base de farine de maïs simple et que l’on fait cuire dans une marmite. La viande quant à elle est frite et le tout sera accompagné de piments verts, d'oignons écrasés et de légumes. Vraiment délicieux!
* La fechouada :
haricots, tomates et viande (influence portugaise?).
* Le klako
 beignets de bananes plantain enroulés dans la farine de maïs.
* Le kloukloui :
pâte d'arachide dont est extraite une quantité considérable d'huile et que l’on fait frire, sous forme de boulettes ou de bâtonnets.
* L'emakoumé :
farine trempée fermentée, servie avec une sauce

Estimation du prix d'un repas complet, boisson comprise.
  • * Très bon marché : inférieur à 1000 F.CFA (1,52 Euro).
  • * Bon marché : de 1000 à 2500 F.CFA (1,52 à 3,81 Euro).
  • * Prix moyen : de 2500 à 4000 F.CFA (3,81 à 6,10 Euro).
  • * Plus chic : supérieur à 4000 F.CFA (6,10 Euro).

Téléphone:
  • - De la France vers le Togo : 00 + 228 + le numéro de votre correspondant.
  • - Du Togo vers la France : 00 + 33 + le numéro de votre correspondant sans le 0 initial.
Nombreux télécentres et cabines téléphoniques à carte (50 et 100 unités) et à pièces. Les porteurs de GSM qui comptent rester un bon moment se procureront, auprès de Togocel ou de Télécel (meilleure couverture), la carte à puce (environ 31 €) et la recharge (prix selon le crédit-temps de 4 500 à 22 000 F.CFA, soit 6,80 à 33,60 €) qui leur permettront d’être joignable dans une partie du pays.

Numéros utiles :
  • Urgences/Police Secours : 117
  • Commissariat Central : 221.28.71
  • Gendarmerie : 221.26.06
  • Sapeurs Pompiers : 118
  • Ambassade de France : 221.25.71 (permanence)
  • Consulat de France : 221.25.77 / 221.25.83.

  •      En France Ambassade et consulat du Togo
  • 8, rue Alfred-Roll, 75017 Paris.
  • Tél. : 01 43 80 12 13.
  • Fax : 01.43.80.06.05.
  • Office du tourisme


  • Consulat de France
  • Rue Bissagne, BP 7485 Lomé.
  • Tél. : (228) 21 25 76 et 21 81 83.
  • Fax : [228] 218 194.


ambafrance-tg

INFOS DU MOIS






1650 écoles dans 18 préfectures défavorisées ont bénéficié des subventions de fonctionnement
d’un montant total de 575 000 000F FCA pour cette année académique 2016-2017 dans le but de soutenir les activités d’amélioration de la qualité des écoles primaires. Ce don vient appuyer le Projet Education et Renforcement Institutionnel phase 2 (PERI2).
         
Santé | Un centre flambant neuf au service de la qualité des diagnostics et de la biologie médicale22/02/2017
Le Togo peut désormais compter sur un lieu dédié à la biologie clinique : le Centre de la division de la pharmacie, des laboratoires et du médicament, qui a vu le jour le 16 février dernier. Partie intégrante d’un programme régional de la Fondation Mérieux , le centre permettra de renforcer le secteur du laboratoire médical.  voir plus

 Concours pour lutter contre les violences faites aux filles14/09/2014

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la fille (11 octobre), le gouvernement, en partenariat avec Plan Togo, organise, en lien avec le ‘programme de promotion de l’excellence académique et de leadership de la jeune fille, un concours de projets pour lutter contre les violences faites aux filles et la promotion de l’excellence scolaire au secondaire.
Ce concours s’adresse aux lycées publics et privés, aux associations, aux organisations de jeunes et aux ONG spécialisées.
Il s’agit de proposer un projet qui aura pour résultats de lutter contre les violences faites aux filles.

voir le dossier
renvoyer le dossier ici


Togo - humanitaire

Les réfugiés installés au Togo devrait bientôt disposer  devraient bientôt disposer d’une carte d’identité spécifique, dans le cadre d’un processus d’identification mis en place en coopération avec le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), apprend-on de source officielle. Ce document permettra aux bénéficiaires de circuler librement, d’accéder à certains services de mener des activités commerciales ou d’ouvrir par exemple un compte en banque. 




Le PAM va aider le gouvernement à lutter contre la malnutrition au Togo


Evoluer de l’aide alimentaire à l’assistance alimentaire, telle est la stratégie que va développer le Programme alimentaire mondiale (PAM) sur la période 2014-2018. Les grands axes ont été présentés lundi à Lomé.
Jean-Charles Dei, le représentant résident du PAM au Togo, a expliqué que l’organisation entendait apporter un appui renforcé au gouvernement pour lutter contre la faim et la malnutrition, notamment chez les plus jeunes.
Un soutien nécessaire car, comme l’a souligné , Djossou Sémodji, le ministre de la Planification, la malnutrition chronique touche près de 30% des enfants.
Il a souhaité que les interventions du PAM tiennent compte de ces réalités afin d’assurer le mieux être de la population dans un contexte de croissance.


Voir plus tg.one

CARTE DU TOGO

Climat :

  • tropical ; chaud, humide au sud ; semi-aride au nord
Terrain :
  • savane légèrement vallonnée au nord ; collines dans le centre  plateau dans le sud ; basse plaine côtière avec de vastes lagons et marais

Altitudes extrêmes :

  • point le plus bas : Océan Atlantique 0 m
  • point le plus haut : Mont Agou 986 m
Ressources naturelles :
  • phosphates, calcaire, marbre, terres cultivables

Utilisation des terres :

  • terres cultivées avec renouvellement annuel (ex. champs de céréales) : 41%
  • cultures permanentes (sans renouvellement - ex. vergers, vignes...) : 2%
  • autres : 57% (est. 1998)

Terres irriguées :

  • 70 km2 (est. 1998)
Risques naturels :
  • au nord, vent harmattan chaud et sec pouvant réduire la visibilité pendant l'hiver ; sécheresses périodiques

Environnement - problèmes actuels :

  • déforestation due aux cultures sur brûlis et à l'utilisation du bois comme combustible ; la pollution de l'eau cause des problèmes de santé et entrave le développement de l'industrie de la pêche ; augmentation de la pollution de l'air en zone urbaine


Démographie Togo
Population :

  • 5 285 501

note : les estimations pour ce pays prennent explicitement en considération les effets de la mortalité excessive due au sida ; cela peut entraîner une plus faible espérance de vie, un taux de mortalité plus important, une plus faible population et croissance de population, et des variations dans la répartition de la population par âge et par sexe par rapport à ce que l'on pourrait attendre (est. Juillet 2002)
Pyramide des âges :

  • 0-14 ans : 45.1% (garçons 1 195 052 ; filles 1 187 014)
  • 15-64 ans : 52.4% (hommes 1 351 345 ; femmes 1 420 617)
  • 65 ans et plus : 2.5% (hommes 56 270 ; femmes 75 203) (est. 2002)
  • Croissance de la population :
  • 2.48% (est. 2002)
  • Natalité :
  • 36.11 naissances / 1 000 habitants (est. 2002)
  • Mortalité :
  • 11.3 décès / 1 000 habitants (est. 2002)
  • Migration nette :
  • 0 immigrant(s) / 1 000 habitants (est. 2002)
  • Répartition par sexe :
  • à la naissance : 1.03 garçon(s)/fille
  • moins de 15 ans : 1.01 garçon(s)/fille
  • 15-64 ans : 0.95 homme(s)/femme
  • 65 ans et plus : 0.75 homme(s)/femme
  • population totale : 0.97 homme(s)/femme (est. 2002)
  • Mortalité infantile :
  • 69.32 décès / 1 000 naissances normales (est. 2002)
  • Espérance de vie à la naissance :
  • population totale : 54.02 ans
  • femmes : 56.07 ans (est. 2002)
  • hommes : 52.03 ans
  • Fertilité :
  • 5.14 naissance(s)/femme (est. 2002)
  • HIV/Sida - fréquence chez les adultes :
  • 5.98% (est. 1999)
  • HIV/Sida - personnes vivant avec le virus :
  • 130 000 (est. 1999)
  • HIV/Sida - décès :
  • 14 000 (est. 1999)

Le Togo est le plus petit pays d’Afrique de l’Ouest et pourtant une des destinations préférées des touristes dans cette région du monde. Sa richesse culturelle, ses magnifiques forêts et ses réserves animalières font l’unanimité des voyageurs.

  • Lomé n’est plus aujourd’hui la capitale touristique qu’elle a pu être avant les années 90, néanmoins, l’ambiance de son marché à trois étages, le Musée national dédié aux arts et traditions du pays et ses nuits festives en font une destination agréable. Située le long du littoral du golfe de Guinée, elle possède quelques plages agréables, mais malheureusement, comme sur toute la côte togolaise, l’océan y est très dangereux. Vous pourrez vous baigner à Robinson-Plage, à 9 km à l'est de Lomé.


  • Le lac Togo, à 25 km de la capitale, est un lac de lagune très paisible qui compense admirablement ce handicap balnéaire. On peut y pratiquer la plupart des sports nautiques (voile, ski nautique, planche à voile, Windsurf) dans un sympathique cadre forestier. Sur les rives du lac Togo, à Agbodrafo, vous pourrez embarquer sur les pirogues des pêcheurs pour remonter les filets avec eux et rejoindre en pirogue collective le village de Togoville qui reste fortement influencé par les pratiques animistes et vaudou.


  • • Au sud-ouest du pays, la région des plateaux est une zone montagneuse dont les environs de Kpalimé sont le fleuron en terme de paysage où figurent de belles forêts tropicales, des cascades et des plantations de tecks, de café et de cacao. N’hésitez pas à monter au sommet du mont Agou (986 m) d’où l’on a une vue panoramique sur toute la région. Dans les environs de Badou, la cascade d'Akloa se déverse au bout d'une vallée bordée de vergers exotiques. Vous pourrez séjourner au monastère des bénédictins du plateau de Danyi.
  • • Au nord, le pays Kabyè vous réserve de nombreuses surprises. À 15 km au nord-est de Kara, le mont Kabyè abrite plusieurs villages dans lesquels sont toujours pratiquées des formes d'artisanat traditionnelles et la culture en terrasses. Les villages de Landa et de Kétao possèdent des marchés d'artisanat intéressants, tandis que Farendé est réputé pour ses objets de métal ouvragé, et Pagouda pour sa musique. Allez également visiter dans les environs de Kandé, la vallée Tamberma dont les villages sont connus pour leurs incroyables fermes châteaux, les tatas

  • • Les crocodiles et les hippopotames sur les rives du lac Mono, les biches et les singes de la forêt du Togodo, les antilopes, buffles et éléphants du parc national du Kéran et les lions de la réserve de chasse du Malfakassa font du Togo un pays très intéressant sur le plan animalier.

togo-tourisme


Carte du Togo

POLITIQUE




Politique

Le Togo devient indépendant, le 27 avril 1960 et obtient un siège à l'ONU en septembre de la même année et Sylvanus Olympio est élu président aux dépens de Nicolas Grunitzky, candidat soutenu par la France, lors d'élections supervisées par l'ONU.
C'est logiquement Sylvanus Olympio qui dirige la rédaction de la Constitution de la République du Togo, qui devient une démocratie à régime présidentiel, à la tête de laquelle Olympio engage une politique autoritaire. Cette situation provoqua des impatiences voire des mécontentements dans la région Nord du pays, qui se sent délaissée par un gouvernement dominé par les Ewé de la région de Lomé.

En 1963, l'Afrique des indépendances connut son premier coup d'État. Sylvanus Olympio refuse la réintégration dans l'armée togolaise des soldats qui avaient combattu au sein de l'armée française pendant la Guerre d'Algérie. Ces soldats, majoritairement issus des Kabiyê du Nord du Togo, décidèrent alors d'organiser un coup d'État dans la nuit du 12 au 13 janvier 1963, une poignée de militaires dont faisait partie Gnassingbé Eyadema assassinèrent Sylvanus Olympio.
Rapidement, un comité militaire insurrectionnel fait appel à Nicolas Grunitsky, qui fut élu président en 1963, tout en adoptant une nouvelle Constitution. Grunitzky dirigea le pays d'une manière un peu plus libérale, en acceptant l'existence d'une opposition.

Cependant, les difficultés persistent et le 13 janvier 1967, les militaires prennent à nouveau le pouvoir. La Constitution est suspendue et l'Assemblée nationale dissoute. Kléber Dadjo occupe provisoirement le poste de Premier ministre. Le lieutenant-colonel Étienne Gnassingbé Eyadema, appartenant à l'ethnie des Kabiyê, prend le pouvoir et met en place un nouveau gouvernement où les personnalités issues du Nord du pays sont majoritaires.

Situation économique

Le Togo indépendant conserve de bonnes relations avec la France, malgré des tensions de courte durée qui suivent la nationalisation des mines de phosphate, au cours des années 1970. Avec d'autres pays d'Europe occidentale, la France figure avantageusement parmi ses principaux partenaires commerciaux. Sur la scène internationale, le Togo conserve une position de neutralité à l'endroit des superpuissances.
Ce pays est membre de plusieurs organisations internationales dont:

  • ONU [20 septembre 1960]
  • OUA [0 1963]
  • OMC [31 mai 1995]
  • CIO [0 1965]

Voir plus

TRANSPORT 

Liaisons aériennes

      Liaisons aériennes Maroc-Sénégal :
Royal Air Maroc desservira Dakar 17 fois par semaine dès avril 2013
Dans le cadre des relations de coopération consolidées lors de la visite royale à Dakar, le Maroc et le Sénégal ont décidé d'intensifier leurs liaisons aériennes. En effet, des sources proches de la compagnie aérienne nationale ont affirmé que la RAM desservira Dakar 17 fois par semaine en Boeing 737/800 nouvelle génération

1er site internet d'informations sur les compagnies aériennes et les aéroports à destination des voyageurs.

skyscanner
.idealo

Réseau routier

Infrastructure routière
L’état général des routes est très variable (mais plutôt médiocre). Sur l’axe Lomé-Dapaong, certains endroits sont très dégradés à l’instar de quelques axes transversaux de l’intérieur.
Le permis de conduire français ou international est accepté pour un séjour n’excédant pas 3 mois. Au-delà, il convient de solliciter la délivrance du permis de conduire togolais (coût : 15000 FCFA).
Il est vivement conseillé de refuser de l’essence proposée en dehors d’une station service ; elle est illégale et présente des risques pour le moteur des véhicules.
Principales distances:

  • Lomé/Tsévié 35 km
  • Lomé/Aného 45 km
  • Lomé/Tabligbo 90 km
  • Lomé/Notsé 100 km
  • Lomé/Kpalimé 121 km
  • Lomé/Atakpamé 167 km
  • Lomé/Blitta 273 km
  • Lomé/Sokodé 355 km
  • Lomé/Sokodé 355 km
  • Lomé/Bafilo 404 km
  • Lomé/Bassar 412 km
  • Lomé/Kara 428 km
  • Lomé/Kanté 503 km
  • Lomé/Mango 592 km
  • Lomé/Dapaong 662 km

Banque africaine de développement. Bureau national du Togo. Articles. Développement des infrastructures routières au Togo.


TRANSPORT MARITIME

Le transport maritime est le mode de transport le plus important pour le transport de marchandises (marine marchande). Le transport de personnes par voie maritime a perdu beaucoup d'importance du fait de l'essor de l'aviation commerciale ; il subsiste de manière significative dans seulement deux créneaux importants : les traversées courtes et les croisières. On peut y ajouter pour être complet les voyages d'exploration scientifiques et les courses sportives, qui ne relèvent cependant pas à proprement parler du transport.
Le transport maritime est par nature international, sauf parfois dans ses fonctions de cabotage le long des côtes d'un pays.
togoport
liste des transports maritime au Togo

goafricaonline



Le transport ferroviaire

Le Transport Ferroviaire
Le transport ferroviaire est presque inexistant dans les infrastructures de transport au Togo. Il se limite aujourd’hui au transport de marchandises (ciment) et l’exportation de la production du phosphate sur le wharf d’exportation de Kpémé.
La quasi disparition du transport ferroviaire prive les opérateurs économiques d’un moyen de transport bon marché, surtout pour les mar chandises, tant au plan national que vers les pays de l’hinterland. En outre, cette quasi disparition constitue un handicap pour l’exploitation rentable de certains gisements miniers.
Le réseau ferroviaire, hérité dans sa grande partie (450km) de la période coloniale était composé jusque dans les années quatre vingt, de trois lignes principales ayant toutes Lomé pour point de départ :
Lomé – Kpalimé (120 km)
Lomé – Blitta (276 km), Lomé
 Aného (47 km).
Une ligne industrielle longue de 50 km est venue s’ajouter au réseau en 1978, desservant l’usine de clinker de Tagbligbo et acheminant le clinker vers la zone portuaire de Lomé.
La réhabilitation et l’extension de l’ensemble du réseau s’avèrent indispensable, particulièrement l’axe central sud nord contribuera
à faciliter le transport de marchandises aussi bien sur le territoire national qu’en direction des pays de l’hinterland. 

Train (CFT)
Plus de train de voyageurs pour le moment.