Ong de dévellopement

Organisation Non Gouvernementale ( O.N.G )


Les ONG sont un peu devenues ces dernières années les OVNI de la scène publique : la variété des causes qu'elles défendent, de leurs modes d'action, et de leurs adhérents en font des objets mal identifiés. Pourtant, leurs méthodes originales de communication, leur capacité de mobilisation des citoyens lambda, et souvent la légitimité de leur cause, les ont propulsées en première page des journaux, à la table des négociations d'accords internationaux, ou à des réunions avec les cadres dirigeants des plus grandes multinationales.
De façon générale, on entend par Organisation Non Gouvernementale (ONG) toute organisation d'intérêt public qui ne relève ni de l'Etat ni d'une institution internationale.
Le terme " organisation non gouvernementale " n'est pas clairement défini dans le droit international, même s'il est mentionné à l'article 71 de la Charte des Nations Unies : " le Conseil Economique et Social peut prendre toutes les dispositions utiles pour consulter les organisations non gouvernementales qui s'occupent de questions relevant de sa compétence ". Par la suite la résolution 288 B du 27 février 1950 du Conseil Economique et Social précise qu'une ONG est une " organisation qui n'est pas créée par voie d'accords intergouvernementaux ". Mais nombreuses sont les associations et organisations n'ayant pas le statut consultatif auprès des Nations Unies, ce qui limite l'intérêt de cette définition.

Le terme ONG n'est pas mieux défini au niveau du droit français, même si la grande majorité des ONG françaises ont le statut d'association loi 1901.
En revanche, sa définition a été précisée grâce aux apports de la sociologie politique. De ce point de vue, les principaux critères définissant une ONG sont :

  • - l'origine privée de sa constitution
  • - le but non lucratif de son action
  • - l'indépendance financière
  • - l'indépendance politique
  • - la notion d'intérêt public


Un critère important pourrait être ajouté à cette liste : le mode d'action en réseau, qui distingue les ONG de toute autre forme d'organisation, politique ou économique. Ces réseaux, tissés notamment grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, leur permettent d'établir des liens étroits et directs avec d'autres ONG, la société civile et les milieux économique et politique. Ces réseaux sont par essence transnationaux, c'est-à-dire largement affranchis des contraintes géographiques et politiques traditionnelles.
Cette définition ne regroupant pas un ensemble homogène mais au contraire une grande diversité d'acteurs, Novethic a développé une typologie approfondie des ONG.  

ONG DE DEVELLOPEMENT
En France de manière générale, la « plupart » des ONG sont enregistrées sous le statut d'association loi 1901. Les ONG les plus connues sont les ONG humanitaires (MSF…), cependant des ONG existent aussi hors du champ de l'aide humanitaire et de la solidarité internationale. Greenpeace est par exemple une des ONG les plus connues dans le domaine de la protection de l'environnement. Dans certains pays comme la Belgique et le Burkina Faso, le terme ONG est strictement défini et toutes les associations ne peuvent se revendiquer ONG.
La notion d'actions de développement est  plus vaste et plus complexe :
en effet, si les associations qui les conduisent ont pour objectif commun d'agir en faveur d'un développement pérenne, elles le traduisent dans des domaines d'activité très divers.
Les projets de développement proprement dits, qui s'appuient généralement sur le " métier ", et le domaine de compétence de l'ONG qui les conçoit, et qui peuvent revêtir différentes formes :

  • a) des interventions directes, à travers l'envoi de volontaires ou la mise en oeuvre des projets par des salariés locaux ;
  • b) des appuis aux initiatives locales,par le transfert des compétences nécessaires (capacity building) :
  • formation de personnel local, enseignement de techniques agricoles, administratives, de développement rural ou autres, servant de base à un développement autonome des populations concernées, par la fourniture des financements nécessaires :
  • octroi de crédits ou de micro-crédits pour les petits entrepreneurs locaux ou envoi de fonds dans leur pays d'origine par les associations de migrants, pour le financements de projets de développement local.

Ce serait si simple s'il suffisait de donner des millions aux pays pauvres ! Hélas, les 2 300 milliards de dollars (1 680 milliards d'euros) d'aide publique dépensés en cinquante ans n'ont pas permis de faire décoller très haut ceux que l'on a appelés "pays sous-développés", "pays en développement" ou "pays les moins avancés" Ce procès en inefficacité a énervé Jean-Michel Severino, directeur général de l'Agence française de développement (AFD) et son adjoint, Jean-Michel Debrat. Dans un opuscule, ils combattent un bon nombre d'idées reçues sur cette aide qui a tout de même permis aux pays les plus pauvres d'améliorer d'un point leur croissance annuelle en moyenne.
Par exemple, "l'aide des ONG n'est-elle pas plus efficace que celle des Etats ?" Faux, car nourrir et soigner les populations après une catastrophe - comme celle de Haïti - sont des tâches d'urgence où les associations excellent ; mettre en place une reconstruction urbaine et économique demande une action longue et véritablement collective. "L'aide ne sert-elle pas les seuls intérêts des pays donateurs ?" Faux et vrai. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), plus de 88 % de l'aide n'est plus conditionnée par l'achat de biens ou de services chez le donateur. "Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale n'ont-ils pas fait le malheur des pays du Sud ?" Vrai et faux. Bien qu'elles aient imposé des programmes qui ont gravement amputé les politiques sociales des pays aidés, ces organisations ont contribué par cet assainissement à la forte croissance que connaît l'Afrique depuis dix ans.
"Ne faut-il pas plus d'argent pour assurer le développement ?" Non et oui, car l'aide ne suffit pas. Ainsi, les subventions des pays du Nord à leur agriculture font-elles chuter les prix des matières premières, donc les revenus du Sud. Elles représentent trois fois l'aide publique. "N'aidons plus les pays corrompus" : non, ce serait infliger une "double peine" aux populations de ces pays. Des mesures de contrôle peuvent limiter "l'évaporation" de l'aide.
"La dette est un obstacle au développement " : oui, mais aucun pays au monde n'a construit sa croissance sans emprunter ; tout dépend des capacités du pays emprunteur. "Pas de développement sans démocratie." Mais si ! Voyez la Chine. Qu'on s'en persuade : le développement, c'est long, c'est compliqué et c'est urgent.

L'AIDE AU DÉVELOPPEMENT de Jean-Michel Severino et Jean-Michel Debrat



ARTISANS DU MONDE



Artisans du Monde a créé sa première boutique en 1974, puis la Fédération des groupes AdM en 1981.
Notre but est de promouvoir le commerce équitable pour : permettre aux producteurs de pays ou de régions défavorisés de vivre dignement de leur travail et d'être les acteurs de leur développement ; permettre aux consommateurs de devenir des citoyens actifs dans leur choix de consommation ; contribuer à changer les mécanismes du commerce international.
Pour cela, nous vendons des produits du commerce équitable dans nos magasins, nous informons nos clients sur les conditions de vie de nos partenaires du Sud, sur les mécanismes du commerce international, sur le rôle et le pouvoir des consommateurs. Nous mobilisons ces derniers en organisant avec d'autres des campagnes nationales et internationales.

Des magasins d'artisanat et de produits alimentaires.
Un réseau de 125 associations locales et membres associés gèrent des points de vente. Elles sont animées par plus de 3000 bénévoles et des salariés, et réalisent un chiffre d'affaires 5,25 millions d'euros en 2001.

Actions et pays d'intervention :
Artisans du Monde importe, par le biais de sa centrale d'achat Solidar'Monde, des produits artisanaux et alimentaires en provenance et au profit d'une centaine de groupements de producteurs, originaires de 44 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique Latine.
Les débouchés commerciaux créés par le commerce équitable apportent un revenu régulier ou complémentaire à des milliers de personnes, paysans et artisans.
Afrique : Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Egypte, Ghana, Ile Maurice,Kenya, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Niger, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Swaziland, Tanzanie, Togo, Zimbabwe.
Asie : Bangladesh, Inde, Indonésie, Laos, Liban, Nepal, Pakistan, Palestine, Philippines, Sri Lanka, Tahiti, Thaïlande, Vietnam
Amérique Latine : Brésil, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Equateur, Guatemala, Haïti, Mexique, Nicaragua, Pérou, Uruguay


artisansdumonde

ARCHITECTE SANS FRONTIERE

BÂTIR UN MONDE SOLIDAIRE

L’association Architectes Sans Frontières est une association Loi 1901 à but non lucratif, fondée en 1979. Face aux inégalités et aux mécanismes de ségrégation et d’exclusion dans l’utilisation et l’occupation des espaces bâtis, ASF a pour vocation de défendre le principe d’une utilité sociale de l’architecture : Proposer des formes de pratiques professionnelles adaptées, ouvertes à la diversité des cultures et des sociétés qui intègrent la parole des exclus ou des démunis et qui répondent à un partage plus équitable de cet espace.

ASF France, c’est actuellement 4 délégations :

  • Paris, Lyon, Grenoble et Toulouse.
  • L’association possède un Conseil d’Administration. Il n’y a aucun salarié au sein d’ASF, que des personnes bénévoles. On compte actuellement une quarantaine de membres.

Sensibiliser
Le partage des expériences montre qu’il existe des solutions réalistes et applicables pour bâtir un monde solidaire.
Architectes Sans Frontières aide à une prise de conscience par la présentation de cas concrets et de propositions adaptées aux problèmes humanitaires.

Coopérer
Bâtir un monde solidaire se fait avec la participation active des populations dans leur diversité.
Architectes sans Frontières répond aux demandes des organisations, des collectivités ou des états, qui cherchent, sans exclusion ni ségrégation, à promouvoir de meilleures conditions de vie et d’habitation.

Bâtir
Bâtir un monde solidaire, c’est rechercher des modes de mise en oeuvre qui valorisent les responsabilités et les compétences locales.
Toute demande d’intervention fait l’objet d’une étude prenant en compte les aspects humains, culturels, économiques et techniques. Architectes sans Frontières mobilise son réseau de professionnels pour appuyer la réalisation du projet.
A tous les architectes, urbanistes, professionnels du cadre bâti et sympathisants.
ASF, après plus 30 ans d’existence, demeure une association entièrement portée par ses membres qui agissent à titre bénévole ou volontaire.
Des projets sont en cours, en Haïti, en Inde, au Mali, au Togo comme enFrance. Ces projets répondent à des besoins pressants : mairie, là où les institutions sont affaiblies, école là où il n’y en pas, centre social là où les populations n’ont pas de soutien, hébergement là où les personnes vivent l’exclusion...
Mais ces actions nous interrogent toujours et aujourd’hui plus encore, sur le décalage profond entre notre métier et bien des situations ; Celles où prédominent une difficulté d’accès à un habitat, des équipements ou des services, l’absence de réflexion sur une qualité architecturale qui ne soit pas simplement de prestige, la permanence de dispositif de maitrise d’œuvre et de mesures qui rejettent ou discriminent ceux qui en auraient le plus besoin.

Il ne s’agit donc pas simplement de monter des projets, mais aussi de réfléchir sur l’utilité de nos actions et leur impact . Il faut donc élargir le débat sur une véritable réflexion liée à l’action. Un groupe de travail travaille depuis quelques mois à l’élaboration de modules de formation en commun avec d’autres associations anglaise, espagnole, italienne, suédoise, toutes membres du réseau « Architecture Sans Frontières International ». Ce projet de formation financé dans le cadre du programme Leonardo de l’UE doit permettre de former de jeunes professionnels mais aussi à terme d’établir des liens avec les professionnels et les universitaires des pays dans lesquelles nous avons des projets.

Si notre démarche vous intéresse nous vous invitons à adhérer à Architectes Sans Frontières, pour nous soutenir, mais aussi si vous en avez la disponibilité pour débattre et agir dans le cadre de nos représentations régionales et de nos groupes de travail.

Nous avons besoin de ces adhésions pour chercher toujours à bâtir un monde plus solidaire.

Louis LHOPITAL
Président d’Architectes Sans Frontières


asffrance

ELECTRICIENS SANS FRONTIERES

Electriciens sans Frontières


Introduction :
Créée en 1986, l'association Electriciens sans frontières (anciennement CODEV) est une Organisation Non Gouvernementale (ONG). Elle fédère des associations régionales en France dont les bénévoles mettent leurs savoir-faire et leurs compétences au service du développement durable. Son objectif est de faciliter l'accès à l'énergie, à l'eau et de favoriser les initiatives locales visant à renforcer les acteurs de la société civile pour améliorer les conditions de vie des populations des pays les plus pauvres.

Principes et actions :
Nos principes :

  • l'engagement humain (conception et réalisation des projets par les bénévoles),
  • le partenariat local (participation pleine et entière des acteurs locaux à la réalisation),
  • la capitalisation d'expérience (partage et capitalisation les connaissances en matière de développement durable).
Nos actions :
  • les projets de développement :
  • en permettant l'accès aux services énergétiques, nous contribuons au développement économique local,
  • à l'amélioration des infrastructures de santé ou d'éducation et au renforcement des acteurs des filières électriques locales.

Nous privilégions les projets d'accès à l'énergie et à l'eau respectueux de l'environnement qui intègrent :

  • efficacité énergétique,
  • maîtrise de la demande  
  • utilisation des ressources locales.

l'action d'urgence :
nous participons également à l'aide apportée aux populations dans les régions en situation de crise, dans le cadre d'actions d'urgence menées en partenariat avec d'autres ONG. Nous accompagnons ainsi le rétablissement des services collectifs en nous appuyant sur les ressources et les compétences locales.

*Actions et pays d'intervention :
En vingt ans, près d'un million de personnes ont pu bénéficier de l'intervention de notre association qui conduit une centaine de projets par an. Nos pays d'intervention se situent principalement en Afrique, en Asie et en Amérique du sud.
Nos actions ainsi que nos projets en cours sont répertoriés sur notre site internet.
9 avenue Percier
75008 Paris
Tél. : 01 40 42 82 64 - Fax : 01 40 42 82 78


electriciens-sans-frontieres

AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT



AFD Agence Française de Développement

Un Groupe au service du développement
Institution financière, l'Agence Française de Développement (AFD) est au cœur du dispositif français de l'aide publique en faveur des pays pauvres. Sa mission : participer au financement du développement.
Grâce à la large gamme d'instruments financiers qu'elle a su développer et enrichir, l'AFD soutient les pouvoirs publics, le secteur privé et les réseaux associatifs locaux pour la mise en oeuvre de projets économiques et sociaux très divers. Elle intervient ainsi dans cinq continents et dans les collectivités d'Outre-mer.
Ses actions en faveur de la croissance économique et de la préservation de l'environnement s'inscrivent directement dans le cadre des Objectifs du Millénaire (OMD). Ces objectifs de développement prioritaires ont été définis en 2000 par les Nations unies, visant à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d'ici à 2015.
L'AFD contribue également à la préservation des biens publics mondiaux et peut répondre à des situations de crise. Elle développe aussi des partenariats financiers et intellectuels avec d'autres bailleurs de fonds et s'attache à défendre l'influence française dans la sphère du développement.
Au plus près du terrain en Afrique, en Asie, dans le pourtour méditerranéen, au Moyen-Orient, en Europe de l'Est et dans l'Outre-mer, l'AFD intervient avec efficacité et réactivité grâce à son réseau d'agences et à ses différentes filiales. Le Groupe AFD, c'est plus d'un millier d'agents qui mettent chaque jour leurs compétences, leur savoir-faire et leur engagement au service du développement.

La plate-forme « Solidaires du monde » est la première plateforme de blogs dédiée à ceux qui agissent,  souhaitent agir ou veulent en savoir plus sur la solidarité internationale.

  •     * Vous allez partir en mission et vous souhaitez créer un blog pour permettre à vos proches ou à vos collègues de suivre votre mission ?
  •     * Vous êtes une association et vous souhaitez donner une visibilité à vos actions ? Vous travaillez dans une ONG sur une problématique spécifique et vous souhaitez engager un dialogue avec d'autres acteurs sur cette thématique ?
  •     * Vous êtes un citoyen intéressé par ces questions ?


afd


ELEVAGES SANS FRONTIERES

ELEVAGES SANS FRONTIERES

Association de Solidarité Internationale
Elevages Sans Frontières a le plaisir de vous annoncer que l'opération 1800 poussins sur leur 31 a été un vrai succès.
Cette opération, lancée en décembre dernier, avait pour objectif de récolter les fonds nécessaires à la création de poulaillers pour 120 familles au Bénin, soit l'équivalent de 1800 poussins. Ces élevages avicoles, qui nécessitent peu de terres, permettent non seulement d'améliorer l'alimentation de ces familles grâce aux apports nutritionnels importants, mais aussi de dégager un revenu lorsque cela est possible, par la vente d'œufs.
L'objectif fixé par cette opération ayant été atteint, l'équipe d'Elevages Sans Frontières-Bénin va pouvoir organiser des sessions de formation technique et vétérinaire, aider à construire des poulaillers et apporter les premiers animaux nécessaires au démarrage de ces élevages.
Mais, grâce à la générosité incroyable dont ont fait preuve tous ses donateurs, l'association a en fait pu dépasser cet objectif, lui permettant de travailler également sur d'autre projets au Bénin. Ainsi, les dons supplémentaires seront reversés sur les projets d'élevages de lapins de 4 villages béninois, pour l'année 2010.
Un grand MERCI à tous pour votre générosité, qui a signé le passage en 2010.

Qui est Elevages sans frontières ?
Elevages sans frontières lutte contre la pauvreté en mettant en place des projets d'élevage familial pour des familles rurales démunies d'Afrique et d'Europe de l'Est. En procurant animaux, matériel et formation agricole, son objectif est d'améliorer leur alimentation de façon durable et de les aider à acquérir une autonomie à long terme. Elle fonctionne sous forme de microcrédit en animaux, le principe « Qui reçoit… donne pour chaque animal reçu, les familles aidées s'engagent à transmettre un petit né de l'élevage à une autre famille.



elevagessansfrontieres

PROGRAMME DES VOLONTAIRES DES NATIONS UNIES

Le programme des Volontaires des Nations Unies

constitue le point focal des Nations Unies pour la promotion et la mise en valeur du volontariat en faveur d'un développement effectif. Le programme VNU est une source stratégique de connaissances et de conseils sur le rôle et la contribution du volontariat et sur les bénéfices de l'engagement civique dans les programmes de développement. Le programme VNU se consacre au volontariat pour le développement pour contribuer de manière significative à l'efficacité du développement.
Le programme des Volontaires des Nations Unies a été créé par l'Assemblée Générale des Nations Unies en 1970 à la demande des pays membres afin de constituer un partenaire de développement pour les organisation du système des Nations Unies. Ses tâches sont de sensibiliser l'opinion sur le volontariat et sur sa contribution au développement, de fournir une assistance technique au développement du volontariat et de mobiliser les volontaires au niveau national et international.

Le siège du programme des Volontaires des Nations Unies, actif dans plus de 140 pays, se trouve à Bonn en Allemagne. Il est représenté partout dans le monde dans les bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Le programme fait rapport au Conseil d'Administration du PNUD qui contribue à assurer que les volontaires VNU sont en permanence à l'écoute des besoins en constante évolution des pays du programme.
Le programme des Volontaires des Nations Unies est un partenaire de développement de confiance, car il respecte le contrôle qu'exerce une nation sur son propre avenir tout en rassemblant les pays à relever des défis communs.


unv.org

AFDI RESEAU D'AGRICULTEURS FRANCAIS


Afdi est un réseau d'agriculteurs français engagés dans la coopération internationale.
Agriculteurs français et développement international (Afdi) s'investit depuis plus de 30 ans auprès des paysans des pays en développement en soutenant leurs organisations.
Créé par les principales organisations agricoles françaises*, Afdi est une association de solidarité internationale présente sur la majeure partie du territoire français. Plus de 6000 militants sont en effet engagés dans les Afdi régionales et départementales. Ils sont issus du monde agricole, en tant qu'agriculteurs ou techniciens agricole, et s'investissent dans des projets de développement en se basant sur une logique commune : permettre aux paysans de pays du Sud de prendre leur développement en main en s'appuyant sur la solidarité locale.
Selon Afdi, les organisations agricoles et rurales sont l'expression la plus structurée de cette solidarité dans les pays en développement. Les Etats s'étant retirés des principales filières agricoles depuis les années 1980,  ces organisations sont progressivement devenues des acteurs majeurs de l'appui au secteur agricole. Dirigées par les paysans, elles leur permettent de répondre à beaucoup de préoccupations techniques et politiques. Afdi appuie plus de 60 organisations paysannes des pays du Sud en les soutenant techniquement et financièrement. Elles sont pour Afdi les garantes d'un développement agricole endogène et durable.
Plus qu'un financeur de projets de développement, Afdi souhaite être un vecteur d'échange entre le monde agricole des pays du Nord et du Sud. La sensibilisation du monde rural aux enjeux des agricultures en développement, les échanges culturels et techniques entre agriculteurs ou encore l'organisation de dialogues politiques entre organisations agricoles sont autant d'activités que l'association juge prioritaires.
Dans le contexte de mondialisation actuelle, il est déterminant pour Afdi que l'agriculture soit considérée comme un secteur prioritaire pour lutter efficacement contre la faim et la pauvreté. Le dialogue et l'échange entre agriculteurs est un moyen de mutualiser des connaissances essentielles pour parvenir à cet objectif et de militer pour la mise en place des politiques volontaristes à l'échelle nationale et internationale.
*APCA, FNSEA, JA, CNMCCA 

afdi

FONDS MONDIAL POUR L'ENSEIGNEMENT DU FRANCAIS


Fonds mondial pour l''enseignement du français
Créé en 1991 et fondé officiellement en 1996, par l'A.G. de la FIPF à Tokyo, le FMEF est un organisme autonome voué au soutien de l'enseignement du français dans le monde. Il est formé de quatre sections : France, Belgique, Québec-Canada et Suisse, qui sont soumises aux lois des pays où elles sont enregistrées. Il est dirigé par un Conseil d'administration international formé des présidents des Conseils de section et présidé par le professeur Jean-Claude Gagnon, ex-président de la FIPF (1988-1992).

OBJECTIFS et fonctionnement du FMEF :
À partir de propositions qu'il reçoit du C.A. de la FIPF, le FMEF contribue au financement d'actions pédagogiques internationales comme :

  • a) la mise en oeuvre de projets internationaux * (programmes, matériels d'enseignement ou d'apprentissage, etc.) élaborés par les associations ou commissions de la FIPF;
  • b) la publication et la diffusion de bulletins ou revues pédagogiques sur le français;
  • c) toute autre action pédagogique internationale en faveur du français.

(*Internationaux = impliquant au moins deux associations d'au moins deux pays différents.)

Depuis 1999, le FMEF a contribué au financement des productions suivantes:

  • 1. APFA, en collab. avec l'Unicef - Vie d'enfant, Manuel d'initiation au français au préscolaire.
  • 2. CECO - Curricula et instruments pédagogiques, (Français en Europe centrale et orientale).
  • 3. CAN-COPALC - Echos du Québec, Modules de français pour le tourisme en Amérique latine.


fipf

SECONDHAND

SecondHand - Association

Financement de projets humanitaires nécessitant du matériel professionnel

Description:
Secondhand association est en partie financée par son entreprise créatrice : secondhand.pro. Son objectif est de permettre aux projets humanitaires de bénéficier du matériel professionnel d'occasion dont elle a besoin pour atteindre ses objectifs. Le matériel en question concerne plusieurs secteurs, l'agriculture, la medecine, l'informatique, l'entreposage etc...

Objectifs:
L'objectif de secondhand association est principalement de mettre en relation soit des donnateurs de matériel professionnel avec des associations porteuse de projets humanitaires, soit de fournir directement le matériel qui fait défaut à l'association grâce à la cagnotte de secondhand.
Secondhand Association se joint à "Sahara Environnement et Développement" pour soutenir la création d'une savonnerie artisanale au Sahara.
Le projet consiste à créer un atelier de fabrication artisanal de savonnettes de toilette, dans une oasis en plein Sahara, à EL GOLEA, située sur l'axe Alger/Tamanrasset, à 870 km au sud d'Alger. Son objectif principal est de générer des emplois durables destinés à des femmes issues de la population locale.
L'association Sahara Environnement et Développement à d'ores et déjà obtenu un terrain de 1 hectare, possédant des bâtiments en relativement bon état, dont une partie sera réservée à la savonnerie. Le personnel sera composé d'une dizaine de jeunes femmes issues d'un quartier très pauvre à proximité du terrain.
Le démarrage devrait intervenir en Octobre 2010, après les fortes chaleurs (il fait souvent 50° à l'ombre entre juin et septembre).
Sahara Environnement et Développement doit collecter la somme de 10.000 €, dont près de la moitié sera utilisée pour l'équipement complet, la formation ainsi que la formulation sur place du fournisseur africain. Le projet est très novateur en Algérie car il n'existe pratiquement pas d'activité artisanale autour du savon, sauf des savonneries industrielles pour des produits de ménage (savons blancs pour linge et entretien) dans les villes du  nord. L'association S.E.D a également établi un partenariat avec une association en cours de création à El Golea pour mener à bien ce projet

Contact
Adresse :7 rue Maréchal Joffre
13100 - Aix en Provence (France)
Tél. : 0615595389



secondhand

CAP SOLIDAIRE


Née en 2001, sous l'impulsion des étudiants du DESS «Gestion de l'humanitaire, développement et gestion des ONG » de l'Université Paris XII – Val de Marne, l'association Cap solidarités a pour ambition de contribuer à l'élaboration et à la mise en place de projets de solidarité internationale et d'éducation au développement en France. Implantée à l'Université Paris XII et gérée entièrement par des bénévoles, l'association reste ouverte à toute personne extérieure à l'Université.

L'association s'engage précisément à:
S'engager dans l'action humanitaire et l'aide au développement.
Faire de l'éducation au développement.
Promouvoir le Master Gestion de l'Humanitaire dispensé à la faculté d'Administration et Échanges Internationaux de l'Université Paris XII de Créteil.
Soutenir les étudiants membres de CAP SOLIDARITES dans le cadre de leur cursus.
Depuis sa création, Cap Solidarités a pour objectif de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations des pays en développement en tenant compte du contexte sociopolitique du lieu d'intervention. En 2005, le fonds d'appui aux Initiatives locales de Réhabilitation (FAIR) est le plus ambitieux des projets réalisés par l'association. Elaboré à la suite du tsunami, il a soutenu un plan de réhabilitation de l'économie des îles Andaman du Sud et Petite Andaman (Inde) en partenariat avec l'ONG Indienne SEEDS.
L'association se donne aussi pour but de sensibiliser aux inégalités mondiales et développer une réflexion autour de ces problématiques. Elle s'est engagée en 2005 au côté de Starting Block, en 2008 et 2009 au côté d'Oxfam France Agir ici et en 2009 au côté d'Action contre la Faim pour sensibiliser les jeunes du collège à l'université toujours dans une démarche d'éducation des « jeunes par les jeunes ». En parallèle, Cap Solidarités milite pour l'accès à l'information, de 2002 à 2005 a organisé un colloque en partenariat avec le groupe URD, avec l'appui de l'Université de Paris XII, le Conseil Général du Val de Marne ainsi que ponctuellement Médecins du Monde, Coordination Sud et ECHO ( European Commission Humanitarian Office) sur les thèmes humanitaires d'actualité tels que « Crises oubliées, crises durables ».


capsolidarites

RESEAUX AQUITAIN POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE  



RESEAUX AQUITAIN POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE 
RADSILE RADSI

Missions

  • >Développer les services entre association dés départements d'aquitaines.
  • >Participer à la promotion d'un développement durable particulièrement en milieu scolaire et universitaire.
  • >Représenter les ONG auprès des institutions et collectivités territoriales régionales et locales. 
  • >Mutualiser les occasions de rencontre avec les partenaires du Sud.


Dynamiques
Engagement : « Une association, une activité »
Chaque association adhérente s'engage à participer à hauteur de cinq jours de temps bénévoles aux activités du réseau.
Partage d'expériences : Il s'appuie sur les pratiques et les connaissances des associations adhérentes et nourrit les projets et les actions solidaires de ses membres.
Relais d'information : Collecte et diffusion de l'information utile à la réflexion, la conception et la réalisation de projets de développement.
Communication : Auprès des Institutions régionales et locales, du monde associatif, et par l'intermédiaire de projets éducatifs auprès des scolaires.

radsi

HYDROLIQUE SANS FRONTIERE


HSF est une association de développement spécialisée dans le domaine de l'eau, actrice du développement durable et de l'éducation à l'éco-citoyenneté.
Ses domaines d'interventions sont les suivants :

  • l'eau potable (aménagements de sources, puits et forages, réservoirs et adductions d'eau potable),
  • l'irrigation (retenues collinaires, barrages et périmètres irrigués),
  • l'hydro-électricité (micro-centrales),
  • l'assainissement
  • la formation et le transfert de compétences,

l'Education Au Développement (interventions en milieu scolaire,conférences et formations grand public).
Créée en 1990, l'association Hydraulique Sans Frontières soutient les projets de développement engagés par des partenaires des pays du Sud qui nécessitent un appui technique dans le domaine des aménagements hydrauliques (études de faisabilité, missions de reconnaissance, assistance à maîtrise d'oeuvre, formations pratiques lors de chantiers-écoles et appui aux comité de gestion) afin qu'ils puissent subvenir aux besoins fondamentaux des habitants.


assohsf

VOILES SANS FRONTIERES


VSF associe le monde maritime à des actions de solidarité au profit des populations isolées uniquement accessibles par voies maritimes et fluviales. Son concept repose sur la sensibilisation du monde maritime aux inégalités Nord/Sud.
En vue d'autonomiser les populations, VSF intervient autour de 3 axes :

  • * axe 1 : Collecte et acheminement de matériel médical, pharmaceutique et scolaire à bord de voiliers de grand voyage en partance de France,
  • * axe 2 : Médicalisation itinérante, soins, prévention et formation de personnel soignant local dispensés par nos équipes médicales au moyen de la flotte VSF en mission,
  • * axe 3 : Mise en place de partenariats scolaires et réalisation de projets ciblés dans le domaine de la santé, de la prévention et de l'éducation.


En raison de leur enclavement ces populations ne bénéficiant pas ou peu de l'aide humanitaire internationale-, VSF intervient prioritairement sur les fleuves Casamance et Siné Saloum au Sénégal.
Le potentiel Voiles Sans Frontières, c'est 300 voiliers en partance chaque année qui autorise :
* le franchissement aisé des frontières
* l'accès aux zones les plus isolées
* l'intervention dans les lieux où l'acheminement par mer, terre ou air est rendu difficile en raison : d'une situation géographique particulière (archipels éloignés, faibles hauteurs d'eau…)
d'évènements politiques, économiques, rendant un acheminement traditionnel impossible (conflit ayant rendu les routes impraticables par exemple la médicalisation itinérante au profit des populations sur sites uniquement accessibles aux bateaux à faible tirant d'eau
nota : Si vous souhaitez acheminer des choses lourdes ou volumineuses, l'association "Voiles sans frontière" transporte gratuitement des colis.

contact
Voiles sans Frontières, BP 50 154, 56101 LORIENT CEDEX • Tél : (33) 06 25 69 02 55 

voilessansfrontieres

FEDERATION JURASSIENNE DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT


Le Jura et le Jura bernois comptent bon nombre d'associations, de sociétés, de groupements ou d'ONG (organisation non gouvernementale) qui se consacrent à l'aide au développement de pays du Sud ou de l'Europe de l'Est ou encore qui oeuvrent, au plan régional ou national, auprès de personnes défavorisées ou en rupture sociale.
Ces associations ont pour but de contribuer à la disparition des inégalités en Suisse et dans le monde et à un développement fondé sur la justice et la dignité humaine ainsi que sur le respect de l'environnement.
La FJCD est née en 1994 pour rassembler ces organisations et réaliser des activités communes. Elle entend favoriser les échanges et la solidarité entre ses membres et participer à l'information sur les problèmes d'entraide et de développement. La FJCD offre également son expertise dans l'appréciation de la qualité des projets et la formation des membres des associations.


.fjcd

EMMAUS INTERNATIONAL


Emmaüs International est un mouvemement mondial pas comme les autres !
Il s'appuie sur ses 306 groupes, répartis dans 36 pays aux 4 coins du globe depuis 1971. Le siège international est en France. Les groupes Emmaüs travaillent avec et pour les plus pauvres, pour lutter contre les causes de l'exclusion, dans des contextes économiques et politiques bien différents...

En 2 mots...
Un mouvement de solidarité internationale pas comme les autres ! Ce sont des milliers d'hommes et de femmes dont l'action trouve sa motivation dans des phrases simples : "servir premier le plus souffrant" et "lutter contre les causes de la misère". Ce ciment du mouvement est décliné par les groupes selon les pays, selon les contextes.

Qui fait quoi ?
Emmaüs international est une organisation décentralisée, c'est à dire qu'une partie des missions est confiée aux 4 régions dont dépendent les groupes (Afrique, Amérique, Asie, Europe). Elle fonctionne grâce au tryptique groupes membres / élus / salariés.

Nous contacter
Le secrétariat International d'Emmaüs est situé en France, en banlieue parisienne.
14 salariés y mettent en oeuvre les décisions prises par les élus du mouvement.

Un peu d'histoire
Le Mouvement Emmaüs est né en novembre 1949 par la rencontre d'hommes privilégiés, ayant pris conscience de leurs responsabilités sociales devant l'injustice, et d'hommes qui ne possédaient plus de raison de vivre. Les uns et les autres décidant d'unir leurs volontés et leurs actes pour s'entraider et secourir ceux qui souffrent, dans la conviction que c'est en devenant sauveur des autres que l'on se sauve soi-même.
Le fondateur : l'abbé Pierre
Henri Grouès, dit l'abbé Pierre
(5 août 1912 - 22 janvier 2007)
Prêtre au parcours atypique, connu dans le monde entier, il fut longtemps la personnalité préférée des Français. L'abbé Pierre est bien entendu le fondateur du mouvement Emmaüs. Il fut, à ce titre, membre du conseil d'administration et du comité exécutif d'Emmaüs International jusqu'à sa mort.



.emmaus-international

FONDATION AGRICULTURE ET RURALITE DANS LE MONDE


Fondation Agriculture et ruralité dans le monde (Farm)
Mettre à disposition des nouveaux acteurs des filières agricoles des pays du Sud, expériences, analyses et action. Conduire à une nouvelle approche de la production agricole qui sera aussi une contribution à une agriculture durable à l'échelle de la planète. Cela concerne tous les pays en développement.


fondation-farm

SERVICE COOPERATION ET DEVELOPPEMENT


  SCD Fondé en 1959 à Lyon, le SCD est le troisième et plus ancien organisme français de volontariat de solidarité internationale avec 300 volontaires présents dans plus de 60 pays du Sud et de l'Est.
Association agréée par le ministère des Affaires étrangères, le SCD est un organisme chrétien de solidarité internationale et de participation au développement par le volontariat, dans un esprit d'ouverture et de partenariat. Il collabore avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté pour soutenir leurs initiatives de changement social et de développement durable.
A la demande des partenaires responsables de structures de développement d'Afrique, d'Amérique Latine et du Sud, des Caraïbes, d'Asie, du Proche et Moyen-Orient et d'Europe Centrale et Orientale, le SCD recrute, forme et envoie des volontaires pour des missions de deux ans. Il assure leur suivi sur le terrain. Il les aide à se réinsérer et à poursuivre en Europe leur engagement pour un développement solidaire au Sud comme au Nord et entre le Nord et le Sud.


scd.asso

VOLONTAIRES DU PROGRES


L'Association Française des Volontaires du Progrès
Afvp Association laïque créée en 1963, l'AFVP recrute, forme et encadre des Volontaires de Solidarité Internationale. Elle les affecte sur des missions préalablement identifiées avec ses partenaires (collectivités territoriales, ONG, bureaux d'études…). Elle offre ainsi à des jeunes la possibilité de vivre une première expérience professionnelle, humaine et culturelle de 2 ans dans un pays en voie de développement .
Les Volontaires du Progrès Ils accompagnent, appuient et forment des acteurs locaux engagés dans la mise en œuvre d'actions de développement : associations, ONG, collectivités territoriales, petites entreprises… Ils contribuent ainsi à leur professionnalisation autant qu'à leur ouverture sur le monde.
Au quotidien, les Volontaires font équipe avec des animateurs, techniciens et cadres nationaux. Possédant une solide formation généraliste, leurs domaines d'intervention sont multiples : développement économique, infrastructure, structuration de filières agricoles, éducation, santé et action sociale, valorisation du patrimoine culturel et environnemental…
Les Volontaires sont en contact permanent avec les populations des pays qui les accueillent. Occasion unique de découvrir une culture différente de la leur, le volontariat s'avère un temps de formation sur les plans humain et professionnel.



france-volontaires

AGRISUD INTERNATIONALE


AGRISUD International est une association de Bienfaisance qui lutte contre la pauvreté par l'économique dans les pays en développement.Elle apporte une réponse concrète à la pauvreté en mobilisant l'économie de marché.
AGRISUD crée ou réhabilite de très petites entreprises, génératrices de revenus, orientées vers les marchés locaux, économiquement et écologiquement durables.
Pour ce faire, l'appui d'AGRISUD consiste à réunir les conditions favorables à l'émergence de micro-entrepreneurs :
études du marché local des produits alimentaires, concertation avec les autorités locales,
repérage des candidats et obtention des terrains (si nécessaire),formation individualisée (3 mois), appuyée par un réseau de 'maîtres-exploitants accompagnement technique et conseil sur longue période (2 à 4 ans), information permanente sur les prix et les marchés, 'observatoires économiques', organisation des filières professionnelles et des débouchés.AGRISUD veille à passer le relais à des organisations professionnelles ou à des Ong locales.

Description de l'activité - Principe
Depuis 1992, Agrisud a mis en orbite 14.300 très petites entreprises (TPE) de ce type en Afrique et en Asie du Sud. Ce faisant, autant de familles ont été sorties de la précarité.
Ces TPE sont viables : après 4 ans, 85% d'entre elles sont en pleine en activité.
Plus de 60.000 emplois, directs et induits, ont été créés ou maintenus. La sécurité alimentaire des agglomérations urbaines a été améliorée.
Le maillage des maître-exploitants, qui assurent un transfert et un accompagnement de proximité, contribue durablement à la pérennité des exploitations.

Les actions d'Agrisud s'inscrivent dans les 'Objectifs du Millénaire' définis par les Nations Unies :

  • lutte contre la pauvreté,
  • promotion des femmes,
  • protection de l'environnement,
  • autonomie alimentaire des populations locales et commerce équitable.Elles font appel aux ressorts de l'économie de marché, vue comme le principal levier du développement.

contact
Jacques BARATIER
tel: 0607640749

agrisud

AFRIQUE VERTE


Afrique Verte,pour la sécurité et la souveraineté alimentaires au Sahel
 Au Burkina Faso, Mali et Niger, Afrique Verte soutient les opérateurs céréaliers pour que les producteurs vivent de leur travail et approvisionnent l'ensemble du pays.
Afrique Verte favorise la transformation des céréales pour offrir des produits de qualité aux citadins, nourrir les villes étant le défi de demain au Sahel.
En France, Afrique Verte sensibilise le public pour une perception plus juste du Sahel et un engagement citoyen.

Outils de formation
Quelques livrets de formation et aide-mémoire utilisés au BurkinaLes associations produisent des supports de formation pour deux publics : les animateurs formateurs sur le terrain et les opérateurs céréaliers. Livrets, cassettes audio et vidéo, cd-rom... sont disponibles en Français et en plusieurs langues locales.

Pour les animateurs formateurs :
Les outils de formation destinés aux animateurs leur permettent d'approfondir leurs compétences. Ils peuvent également servir de support au cours des formations.
Pour les opérateurs céréaliers (organisations paysannes et unités de transformation) :
Les outils pédagogiques sont diffusés aux opérateurs dans le cadre des formations données par les associations. Ces outils rappellent les points clés abordés lors des formations et servent d'aide-mémoire pour leur mise en application. Ils sont traduits en plusieurs langues locales et illustrés pour une meilleure compréhension.

contact
Afrique Verte – 12-20 rue Voltaire – 93100 Montreuil.


afrique verte

COLLECTIF HUMANIS


Collectif de plus de 100 structures de solidarité locale et internationale et plate-forme logistique, Humanis a pour vocation d'apporter un soutien administratif et technique aux porteurs de projets solidaires.Fort d'un conseil d'administration de 24 personnes et de 9 salariés permanents, l'équipe d'Humanis est à votre disposition pour tout renseignement.

L'esprit humanis :
Donner un sens à l'insertion et des moyens à l'humanitaire
Aider ici ...

  •     * Fédérer les structures et mutualiser les moyens mis en oeuvre
  •     * Favoriser la création d'emplois pérennes
  •     * Créer et développer des partenariats durables, notamment dans le cadre de programmes de développement local
  •     * Valoriser les individus par une approche qualitative en terme de relations humaines, de formation et d'insertion
  •     * Promouvoir l'action sociale dans le respect de la dignité humaine
  •     * Produire des biens et des services de qualité répondant aux normes en vigueur et aux besoins des populations, dans le respect de l'environnement
  •     * Développer le civisme et responsabiliser chaque acteur au travers du sens donné aux actions entreprises.

         
pour aider là-bas
Pour répondre à sa vocation, HUMANIS s'attache à deux notions :
respect et solidarité
En France :
* à l'insertion des personnes en difficultés
* à l'émergence d'activités nouvelles
A l'étranger :
* à l'aide aux populations civiles dans le cadre de sa cellule d'urgence
* au partenariat socio-économique et culturel dans le cadre du soutien aux actions de coopération et de développement des associations membres.



humanis

COORDINATION SUD

Coordination SUD

– Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale.
Fondée en 1994, elle rassemble aujourd'hui six collectifs d'ONG (CLONG-Volontariat, CNAJEP, Coordination d'Agen, CRID, FORIM, Groupe initiatives) et plus de 130 ONG qui mènent des actions humanitaires d'urgence, d'aide au développement, de protection de l'environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées et aussi des actions d'éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.
Les membres de Coordination SUD se regroupent autour de valeurs communes en adhérant à la Charte "Une éthique partagée".
Coordination SUD est une association loi 1901.
Elle est principalement soutenue par le ministère des Affaires étrangères et européennes français, la Fondation de France, la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme, la Fondation Ford et le Programme des Nations Unies pour le Développement .
Coordination SUD est également doté du Statut consultatif général auprès de l'Ecosoc depuis 2005. Ce statut validé par la Section ONG du département du Conseil économique et Social de l'ONU permet à Coordination SUD de participer à l'ensemble des travaux ouverts aux ONG dans le cadre des séances consultatives. Outre l'accès aux bâtiments des sièges de l'ONU à Genève et New York, ce statut facilite l'accès aux missions permanentes des 192 Etats représentés et à l'ensemble du personnel onusien en charge des questions de développement, droits de l'Homme, crises politiques...


coordinationsud

CARE

CARE

est une association de solidarité internationale, non confessionnelle et apolitique, qui regroupe 12 associations nationales travaillant ensemble à la mise en œuvre de plus de 1000 projets d'urgence et de développement dans près de 70 pays en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l'Est. CARE est une des plus importantes organisations de solidarité internationale dans le monde et vient en aide chaque année à près de 55 millions de personnes.

Des principes :
construire, transformer, responsabiliser et rendre autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux.
Un objectif :
contribuer à la diminution de l'extrême pauvreté. CARE participe au mouvement mondial qui s'est engagé de manière concertée à diminuer de moitié la pauvreté d'ici à 2015.




care france

LIANES COOPERATION


Lianes

coopération anime le réseau des 2.000 acteurs de la Coopération et de la Solidarité internationale en Nord - Pas de Calais
C'est avant tout :
un espace d'échanges, de concertation et de réflexion collective sur les pratiques de coopération internationale
une structure d'appui aux projets de coopération au développement au service des initiatives régionales.Lianes coopération s'adresse à tous les acteurs de la région Nord - Pas de Calais qui désirent nouer ou approfondir des relations de partenariat avec les pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique centrale et du Sud, d'Europe centrale et orientale et d'Océanie : collectivités territoriales, associations, établissements scolaires et universitaires, cliniques et hôpitaux, institutions d'Etat, entreprises, syndicats, chambres consulaires...

Nos principes
Les membres de Lianes coopération se sont dotés d'une charte, qui définit ses valeurs de référence, sa conception du développement, du partenariat et du travail en réseau. Elle clarifie et précise les cinq fondements qui structurent et animent notre réseau :

  1. Une même conception du développement
  2. Une approche partenariale vers la réciprocité
  3. La prise en compte des politiques publiques de développement
  4. Un engagement dans l'éducation au développement
  5. Le travail en réseau


lianescooperation