Micro projet Mali

ADIE


L'Adie finance et accompagne les créateurs d'entreprise n'ayant pas accès au crédit bancaire, en particulier les chômeurs, les allocataires du RMI mais aussi les salariés précaires, dont les besoins de financement ne sont pas couverts par les banques. L'Adie vous permet ainsi de créer ou développer votre entreprise, qui peut prendre différentes formes : une entreprise individuelle, une SARL, une EURL etc.
Adie mode d'emploi

  • 1. Je souhaite créer ou développer mon entreprise. Je n'ai pas accès au crédit bancaire.
  • 2. Je contacte l'Adie. Un conseiller m'indique si je peux obtenir un microcrédit.
  • 3. L'Adie étudie ma demande et me fait part de la décision rapidement.
  • 4. L'Adie me propose un financement adapté à mon projet pouvant aller jusqu'à 10 000 €. Ce financement comprend : un microcrédit, des financements complémentaires (tels que le prêt d'honneur, EDEN, la prime régionale, le PCE, etc.) et, éventuellement, un prêt de matériel (véhicule, ordinateur, matériel de vente sur les marchés, ...).
  • 5. Je rembourse en fonction de mes capacités. Le montant des échéances est étudié avec l'Adie.
  • 6. L'Adie m'accompagne dans la création ou le développement de mon activité.

Adie


PLANET CREDIT MALI


 L’organisation institutionnelle de la microfinance au Mali
Cette fiche traitera plus particulièrement de l’organisation institutionnelle mises en place au Mali pour promouvoir la microfinance. Les institutions y jouent un rôle incontournable, surtout dans le milieu rural.
Essor de la microfinance au Mali:
Les institutions de microfinance (mutuelles d’épargne et de crédit , institutions de crédit solidaire, etc.) ont vu le jour dans les années 1980 en Afrique de l’Ouest suite à la prédominance du secteur informel dans l’économie et à l’échec relatif des Programmes d’Ajustement Structurels.
Avec l’augmentation du nombre des IMF et des volumes de dépôts et de crédits, les autorités monétaires se sont intéressées à ce secteur et ont trouvé nécessaire de le réglementer et de le superviser.


planetmicrocredit

XETIC



Xetic est une association à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la réduction de la pauvreté, lutter contre l'exclusion sociale et faire progresser les hommes et les femmes sur la voie de l'autonomie et de la dignité.
Xetic propose à chacun d'y participer en prêtant de petites sommes d'argent à des micro-entrepreneurs à l'autre bout du monde qui souhaitent développer une activité génératrice de revenus mais qui n'ont pas accès au système bancaire classique pour répondre à leurs besoins de financement.
Xetic a conçu une plateforme Internet utilisant l'efficacité des réseaux sociaux pour inciter et faciliter la création d'une communauté de prêteurs solidaires.

 
xetic

DECHETS PLASTIQUES RECYCLES EN PAVES URBAIN


Mali : les déchets plastique recyclés en pavés urbain
La prolifération des sachets plastiques à Mopti, au Mali, pose un véritable problème de salubrité et d'assainissement. C'est dans ce contexte que le Trust Aga Khan pour la Culture (AKTC) s'est inspiré d'une expérience qui a fait école au Niger et a collaboré avec l'ONG RESEDA afin de former des apprentis artisans à la technique de transformation des déchets plastiques en pavés urbains. L'expérience qui a débuté il y a un an est concluante. Elle a transformé la vie quotidienne des habitants de Mopti, située à l'est de Bamako, sur les bords du fleuve Niger.
Mopti, sa mosquée, son port, ses sacs plastiques. Sur les plages du Niger, la vision est dantesque. Des milliers de sacs jonchent le sol. Pourtant, celle qu'on surnomme la Venise du Mali, a décidé de faire le ménage. L'idée est venue du Niger et fait des émules partout en Afrique : récupérer les maudits déchets de la civilisation moderne, les recycler et en faire des pavés urbains aux formes traditionnelles. C'est dans la banlieue de Mopti, à Sévaré, qu'a été créée la première usine de fabrication de pavés en plastique au Mali. Elle emploie une dizaine d'ouvriers, la plupart formés au Niger.
La technique est simple, peu coûteuse et efficace. Le port du masque est obligatoire : il permet de se protéger des émanations toxiques. "On fait fondre ces déchets plastique dans la casserole", explique Mamadou Cissé, le responsable de l'usine de recyclage. "Ces déchets plastiques servent de pâte pour produire les pavés. On utilise aussi ces mêmes déchets plastiques pour le combustible. En gros, si on prend 20 kilos de plastique pour mettre dans la casserole, on récupère 5 kilos de plastique pour le combustible".
Le mélange de ces déchets plastique avec du sable, permet l'obtention d'une sorte de goudron qui sera versé encore chaud dans un moule spécial. Après quelques minutes de refroidissement le pavé est prêt. Des pavés, il y en a de toutes les formes et de toutes les tailles. Il suffit de faire son choix à la boutique mitoyenne de l'usine. On en trouve des triangulaires, certains sont en forme d'étoiles, d'autres plus classiques sont des carrés ou des rectangles...
Chaque jour, des dizaines de femmes et d'enfants reviennent de la décharge pour revendre leur butin, payé 50 francs CFA le kilo, soient 7 centimes d'euros. Un projet à vocation sociale et écologique soutenu par la fondation Aga Khan, impliquée dans la rénovation et l'assainissement général du vieux centre de Mopti.
La fondation distribue des poubelles aux familles du quartier de Komoguel pour faire le tri sélectif des ordures, s'enorgueillit Dalla Gadjigo, chargé du développement socio-économique Trust Aga Khan Mali. Les habitants du quartier mettent les déchets plastiques dans une poubelle à part que notre agence Aga Khan vient récupérer moyennant une petite rémunération pour en faire des pavés. Le déchets durs restant sont emmenés à la décharge".
Un an après le début de l'opération et des travaux, le vieux Mopti s'est transformé et les habitants s'en félicitent. Le tourisme revient, les affaires tournent mieux. La propreté aide beaucoup. "On aime beaucoup les pavés car on en a vraiment besoin", se félicite Mamadou Thiam, bijoutier du vieux centre de Mopti. "Avant quand il pleuvait on ne pouvait même pas marcher", se souvient-il. "Depuis qu'on a le pavé, ça nous aide beaucoup. C'est vraiment très bien, c'est un progrès!"
L'année prochaine, l'expérience de Mopti doit être généralisée aux autres villes maliennes. Afin de faire disparaître un des pires fléaux écologiques de toute l'Afrique.

Par François-Xavier Freland

howtopedia

LA COOPERATION DECENTRALISEE


Qu'est-ce-que la coopération décentralisée ?
La coopération décentralisée est un engagement politique de collectivité territoriale à collectivité territoriale, à travers une convention qui s'inscrit dans la durée et qui implique les différents acteurs des territoires concernés.

L'engagement international des collectivités locales est fondé sur :
des valeurs universelles (paix, solidarité, engagement pour une mondialisation citoyenne, sensibilisation aux enjeux internationaux). - une ouverture des habitants au monde.
une sensibilisation du territoire aux questions internationales
une meilleure compréhension des réalités internationales des échanges de savoir-faire et renforcement des compétences locales. Les autres expressions de l'action internationale des collectivités (hors convention de partenariat) sont : l'aide humanitaire, le soutien aux associations locales, à des associations caritatives, à des ONG, le commerce équitable et la promotion économique. Des informations générales sur les relations franco-béninoises et sur la coopération décentralisée sont cunsultables sur le site internet de l'ambassade de France au Bénin.
Partenaire indispensable des collectivités françaises pour leurs coopérations internationales, le portail de la coopération décentralisée et de l'action des collectivités territoriales françaises est une véritable mine d'informations.

La coopération décentralisée albigeoise
Lors du séjour de la délégation albigeoise à Abomey en décembre 2004, un audit avait permis de dessiner les axes d'échanges entre les deux collectivités.
En juin 2005, le maire d'Abomey et le maire d'Albi signaient une convention-cadre qui scellait officiellement les liens entre la ville française et la ville béninoise.
En 2006 les deux volets de la coopération (mairie et société civile réunis au sein d'un comité de pilotage mixte) développent des projets complémentaires, inscrits dans la durée.

Présentation de Cités Unies France
Cités Unies France fédère les collectivités territoriales françaises engagées dans la coopération internationale est présidée par Charles Josselin, vice-président du conseil général des Côtes d'Armor, sénateur et ancien ministre de la coopération. Il succède à ce poste à Bernard Stasi. Cités Unies France compte 500 adhérents et anime un réseau de 3 000 collectivités territoriales, engagés dans la coopération décentralisée. Les adhérents comprennent deux tiers des régions françaises, plus d'un quart des départements, la grande majorité des grandes villes, un pourcentage important des villes moyennes, ainsi que de nombreuses communes de taille plus modestes. Les structures intercommunales, plus récentes, adhèrent progressivement.
Depuis 30 ans Cités Unies France a été de tous les combats et de toutes les avancées en matière de coopération décentralisée. L'association a pu faire évoluer les pratiques et inspirer l'évolution législative. Plus que jamais, elle est à l'écoute de l'évolution de la coopération décentralisée.
Les activités de Cités Unies France comprennent, entre autres, l'animation des groupes-pays, de groupes thématiques, l'organisation de journées de la coopération décentralisée, du conseil, … Une convention régulièrement renouvelée avec le ministère des Affaires étrangères et européennes donne à l'association mission d'animation et de coordination pour l'ensemble des collectivités territoriales françaises engagées dans la coopération internationale. Elle forme un réseau unique de solidarité entre les collectivités et vers le monde.
L'Association des Maires de France (AMF), l'Assemblée des départements de France (ADF) et l'Association des Régions de France (ARF) sont membres de droit du bureau exécutif de CUF. La collaboration avec l'Association des Maires de Grandes Villes de France (AMGVF) est ancienne.
Tout adhérent de CUF est, ipso facto, membre de l'organisation mondiale de collectivités territoriales, Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), installée à Barcelone, Nations Unies des pouvoirs locaux

Contact:
La coopération décentralisée albigeoise
Elue référente : Françoise Larroque
Coopération décentralisée
05 63 43 43 66
Mairie d'Albi
16, rue de l'hôtel de ville
81023 Albi Cedex 09


Coopération

ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX & INTERNATIONAUX AU MALI


ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX & INTERNATIONAUX

Indicatif du Mali : 223

CAISSE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT
Route de la Sonatam
B.P. 32
Tél : 222 28 42
Fax : 222 86 46

INSTITUT DU SAHEL
Badalabougou
B.P 1530
Tél : 223 40 67 / 223 53 38 / 222 80 86
Fax :222 78 31 / 222 59 80

CIPEA
Route de Koulikoro, Hippodrome
B.P. 60
Tél : 221 21 77

GTZ
Badalabougou-Est
B.P 100
Tél : 222 67 44 / 22 92 92
Fax : 222 92 69

BUREAU DE COORDINATION NEERLANDAISE
Route de Sotuba
B.P. 2220
Tél : 221 43 27
Fax : 222 94 13

CORPS DE LA PAIX
Hippodrome, route de Koulikoro
B.P. 198
Tél : 221 35 53
Fax : 222 74 22

IER
Rue Mohamed V
Tél : 222 26
Fax : 222 99 26

FOND EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT
Badalabougou
B.P. 115
Tél : 221 23 56
Fax : 222 20 65

ICRISAT
Bamako
B.P 320
e-mail : icrisatml@icrisatml.org
Tél : 222 33 75
Fax : 222 86 83

USAID
Quartier du Fleuve, face au centre d'odonto stomatologie
B.P 34
Tél : 222 36 02
Fax : 222 39 33

URTNA
Route de Koulikoro, à côté de la station Terrien
B.P. 39
Tél : 224 25 93
Fax : 224 48 09

UNICEF
Niamakoro
B.P 96
Tél : 222 44 01
Fax : 222 41 24

UNESCO
Badalabougou
Tél: 223 34 92

BANQUE MONDIALE
Quartier du Fleuve
B.P. 1864
Tél : 222 32 01 222 88 67
Fax : 222 66 82

FAO
Route de Sogonigo
B.P. 1820
Tél : 222 37 13 222 65 76
Fax : 222 36 46

OMS
N'Tomokorobougou
Tél : 222 37 14

CILSS
Badalabougou
B.P. 1530
Tél : 222 80 86 / 222 21 68
Fax : 222 23 372

VISION MONDIALE INTERNATIONALE
Hippodrome
B.P. 2367
Tél : 221 51 89 / 221 38 20
Fax : 222 81 30

FMI
Ministère des Finances
B.P. 2088
Tél : 222 56 87

CIPEA
Route de Koulikoro, Hippodrome
B.P. 60
Tél : 221 21 77

PNUD
Badalabougou-Est,
Imm. Maître H. Ndouré
B.P. 120 Tél : 222 01 81

FNUAP
Badalabougou-Est
B.P. 120 Tél : 222 43 80
Tél : 222 01 81

PLAN INTERNATIONAL
Badalabougou-Est
Tél : 223 05 83




ORGANISMES NON GOUVERNEMENTAUX


ALPHALOG
Daoudabougou, Avenue de l'OUA
B.P 1881
Tél : 222 84 40

IARA
Korofina
B.P. 5004
Tél : 224 77 73

AFVP
Quinzambougou, Rue 528
B.P 1721
Tél : 222 43 58
Fax : 222 35 17

CECI
Hippodrome, rue 240
B.P. 1085
Tél : 221 48 44
Fax : 222 65 23

ACORD
Hippodrome
B.P. 1969
Tél : 221 09 48 / 221 40 53

AIDE A L'EGLISE NORVEGIENNE
Badala-est, route de Sogoniko
B.P. 8031
Tél : 222 51 50
Fax : 222 62 74

CILCA
HAMDALLAYE, Rue 32 porte 200
B.P. 5051
Tél : 222 28 37
Fax : 222 28 37

WORLD EDUCATION INC
Quinzambougou, Rue 524
B.P. 5071
Tél : 221 02 91
Fax : 222 02 91

WORLD VISION INTERNATIONAL
Hippodrome
B.P. E 2347
Tél : 221 51 89 / 221 38 20
Fax : 222 81 30

AMALDEME
Lafiabougou
B.P. 181
Tél : 222 61 82
Fax : 222 27 55

AMPPF
Bolibana
B.P. 105
Tél : 222 44 94
Fax : 222 26 18

SUCO
Hippodrome, Rue 234x1684
B.P. 17
Tél : 221 27 77
Fax : 222 83 94

GRAT
Hippodrome, Rue 254x953
B.P. 118
Tél : 221 43 41
Fax : 222 43 41

STOP SAHEL
Missira
B.P. 242
Tél : 221 00 33
Fax : 222 23 59

SAVE THE CHILDREN-USA
Quartier de Fleuve, Rue 309
B.P. 3105
Tél : 222 61 34
Fax : 222 08 08

SAVE THE CHILDREN-UK
Niaréla
B.P. 2145
Tél : 221 30 16
Fax : 222 42 55

MALI 2000
Ouolofobougou, Rue Dakar 104
B.P. 2218
Tél : 222 57 63
Fax : 222 87 38



SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DE PROJETS


 Comment soumettre une proposition de projet ?
En réponse à des urgences humanitaire, les ONG et les organisations internationales partenaires peuvent soumettre à ECHO des propositions de projets à tout moment dans l'année. Pour ce faire, les organisations humanitaires doivent se mettre en contact avec le responsable géographique de ECHO à Bruxelles et avec l'assistant technique de ECHO sur le terrain pour présenter leur projet. Une aide peut être obtenue à ce sujet du personnel ECHO sur le terrain. Il est possible d'être régulièrement informé sur les visites de terrain entreprises par les responsables géographiques de ECHO à Bruxelles. Veuillez noter que dans des circonstances spécifiques, des appels à propositions peuvent être publiés sur ce site Web. Les propositions sont jugées sur leurs mérites techniques et en tenant compte de la stratégie définie par ECHO en réponse à une urgence donnée et sur la base des besoins qui ont été identifiés. Si, en consultation avec les experts de terrain, le personnel de ECHO à Bruxelles évalue favorablement la proposition, une convention de subvention pour l'opération humanitaire proposée peut être conclue entre ECHO et l'ONG qui a présenté la proposition.
Lors de circonstances humanitaires particulières, des ONG qui ne sont pas signataires du CCP peuvent présenter des propositions de projets couvrant les régions ou secteurs pour lesquels il n'y a pas de propositions éligibles présentées par des ONG partenaires. Des propositions d'ONG non partenaires, jugées favorablement, ne seront retenues qu'après une vérification positive de l'éligibilité de l'ONG au financement communautaire pour des opérations humanitaires. Cette vérification inclut une consultation entre ECHO et les autorités nationales du lieu de l'enregistrement de l'ONG en question, ainsi que la vérification de la bonne gestion administrative et financière de l'ONG. Plus particulièrement, des rapports d'audit externe portant sur les deux dernières années d'exercice financier, une déclaration jurée d'intégrité morale signée par le Président de l'organisation ainsi qu'une garantie financière seront requis. Si l'ONG remplit ces critères, sa proposition de projet peut être retenue et financée par une convention de subvention. Le nombre de projets en faveur d'une ONG non signataire du CCP qui peut être financé est limité à maximum 2 projets. Une ONG qui met en œuvre un projet financé par ECHO sans avoir signé le Contrat Cadre de Partenariat (CCP) sera ensuite considérée pour la signature du CCP à la lumière des résultats de ce projet.
ECHO n'intervient pas directement sur le terrain. Son assistance est essentiellement distribuée et mise en œuvre par ses partenaires , selon la stratégie générale d'ECHO.

Travailler main dans la main
ECHO travaille avec environ 200 organisations non gouvernementales, agences des Nations unies et organisations internationales telles que le Comité international de la Croix-rouge et la Fédération Internationale de la Croix-rouge et du Croissant rouge. La diversité des partenaires est un atout précieux pour l'action d'ECHO car elle permet de couvrir de manière large des besoins de plus en plus nombreux dans différentes régions du monde, dans des aires de plus en plus complexes. ECHO développe avec ses partenaires un dialogue sur les grandes orientations de l'action humanitaire aussi bien que sur la gestion des opérations d'aide humanitaire sur le terrain. 

voir plus