Micro projet Madagascar

MADAGASCAR MICRO CREDIT


Le micro-crédit, c’est quoi ?
Les micro-crédits s'adressent aux personnes démunies dans des pays déshérités. Une personne démunie est une personne qui dispose de moins d’un euro par jour pour vivre et ne peut présenter de garanties, faute d’être propriétaire d’un bien solvable, ou faute de disposer d’un salaire régulier.

L'histoire de la MicroFinance comporte trois périodes distinctes :
avant 1990, de 1990 à 1995 et 1996 à nos jours. Ainsi, l'origine de la MicroFinance à Madagascar remonte près d' une vingtaine d'années. Les défaillances du système bancaire en milieu rural ont favorisé la création des Institutions de MicroFinance (IMFs) à partir de 1990 à Madagascar.

L'origine Avant 1990
Aucune Institution de MicroFinance n'existait encore à cette époque. Néanmoins, la BTM, Banque Nationale depuis 1976 et reprise en 1999 par la Bank Of Africa (BOA) dans le cadre de sa privatisation, était la seule banque qui intervenait dans le secteur de la MicroFinance. Mais ses activités dans ce domaine étaient limitées à l'octroi de crédit au paysannat et n'atteignaient qu'une frange limitée de la population rurale. L'intervention de cette banque en faveur du secteur de la MicroFinance s'est toutefois maintenue après sa récente privatisation.
1990 - 1995 : phase d'émergence des IMFs.

L'émergence des IMFs a été surtout favorisée par la conjugaison des interventions de trois entités :
les Bailleurs de fonds (Banque Mondiale, Union Européenne, Agence Française de Développement, Coopération Allemande, Inter-coopération Suisse, ...)
le Gouvernement au travers de sa politique en faveur de ce secteur avec le concours du financement de la Banque Mondiale à travers:
le Projet d'Exécution PATFR/ADMMEC jusqu'en 1997 puis le Projet MicroFinance (PMF) pour une phase de deux ans 1998-1999 et l'AGEPMF : gestion du Programme MicroFinance planifié sur quinze ans dont le démarrage officiel a débuté en juin 1999
les Agences d'Implantation et de Développement ou opérateurs techniques spécialisés et qui ont assuré l'encadrement technique des IMFs. Il s'agit entre autres de DID, FERT, IRAM, CIDR.
Au cours de cette période, de nombreuses IMFs,  mutualistes ou non mutualistes, se sont créées à Madagascar.
Les Institutions de MicroFinance Mutualistes
Les IMFs Mutualistes qui se sont créées au cours de cette période sont les suivantes :
CECAM/FERT en 1993 dans la région du Vakinankaratra,
AECA/CIDR en 1990 dans la région de Marovoay,
OTIV/DID en 1994 dans la région de Toamasina et du Lac Alaotra
ADéFI en 1995 à Antsirabe.
TIAVO/WOCCU en 1995 à Fianarantsoa (WOCCU étant l'opérateur qui a lancé l'implantation initiale du Réseau TIAVO. Il a été ensuite relayé par l'IRAM à partir de l'année 1999).
OTIV/DID et CECAM/FERT constituent les deux plus grands réseaux dans cette catégorie tant en terme de volume d'activités que de couverture géographique.


madamicrofinance



D'abord qu'est ce qu'un bailleur de fonds ?
Le bailleur de fonds, tout comme le bailleur d'immeuble (quelqu'un qui met en location un bien immeuble), est un loueur de fonds, un prêteur d'argent, un créancier.
Théoriquement, le bailleur de fonds peut être une personne physique ou une institution (personne morale). Mais en pratique, les bailleurs de fonds sont des institutions spécialisées capables de mobiliser des moyens financiers importants pour les mettre à la disposition des demandeurs.
Ces institutions privées ou publiques, vont prêter des fonds en exigeant en retour des intérêts en plus du remboursement du principal (la somme prêtée).
Evidemment, le bailleur de fonds ne va prêter à qui en fait la demande sans s'assurer de l’usage des fonds, de la capacité de remboursement de l'emprunteur, des garanties fournies...
Qu'est ce qu'un investisseur privé étranger ? C'est quelqu'un qui dispose soit de fonds personnels et qui décide d'aller investir dans un secteur d'activité qu'il juge rentable dans un autre pays soit qu'il dispose d'un projet jugé viable c'est à dire un projet dont la mise en œuvre va être rentable qu'il va soumettre à des bailleurs de fonds pour financement. Dans ce cas, les bailleurs de fonds vont s'assurer de toutes les garanties avant de consentir à ce prêt.
Les bailleurs de fonds institutionnels internationaux peuvent être classés en deux catégories : Les bailleurs de fonds multilatéraux et les bailleurs de fonds bi-latéraux

Par exemple pour la zone franc :

1. Les bailleurs de fonds multilatéraux :
Dans cette catégorie il y a trois groupes
a- Les Financiers en relation avec les États :
•La Banque Mondiale (BIRD + AID) Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement & Association Internationale pour le Développement
•L’Union Européenne
(Conventions de Lomé, Accords de Cotonou, 9ème FED)
b- Les Organismes Internationaux et la recherche de cofinancements
•Le Programme des Nations Unies pour le Développement
c- Les financiers pouvant directement financer les entreprises privées :
•La SFI (Société Financière Internationale - groupe de la Banque Mondiale)
•La BEI (Banque Européenne d’Investissement)
* Le CDI / CDE
(Centre pour le Développement Industriel, institution ACP/UE)
*L'appui FACT (appui aux entreprises ACP)
*EBAS (Fonds de cofinancement créé par l'UE et le Groupe ACP)
•La BAD (Banque Africaine de Développement)
*AMINA
(Fonds Africain de Développement pour la Microfinance en Afrique)
*FPE, (Fonds de Promotion des Entreprises sénégalaises, mise à la disposition de banques agréées de ressources nécessaires au financement des besoins d'investissement et de fonds de roulement de PME/PMI)
•La BOAD (Banque Ouest-africaine de Développement)
*CAURIS Investissement
(Société Anonyme de Capital Investissement)
*Le Fonds Ouest Africain d'Investissements (FOAI)
•La BDEAC (Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale)

2. Les bailleurs de fonds bi-latéraux :
La France :
-Le Ministère des Affaires Étrangères
-Le Haut Conseil de la Coopération Internationale
-La DGCID (Direction Générale de la Coopération
Internationale et du Développement)
-L’appui du dispositif de coopération au secteur privé
-l’AFD (Agence Française de Développement)
-PROPARCO (promotion du secteur privé)
L’Allemagne :
-La BMZ (Ministère des Affaires étrangères)
-La GTZ (Agence de Coopération technique)
-La KfW (Banque pour la reconstruction)
-La DEG (Société d'investissement et de développement)
La Belgique :
-Le Ministère des Affaires Étrangères
-La CTB (Coopération Technique Belge)
Le Canada :
-Le Ministère des Affaires Etrangères,
-L'ACDI (Agence Canadienne de Développement International)
Le Danemark :
-Le Ministère Royal des Affaires étrangères
-La DANIDA (Danish Agency for Development Assistance)
Les Etats-Unis :
-L'USAID (United States Agency for International Development)
-L'Overseas Private Investment Corporation’s
(investissements dans les projets d'infrastructures rentables)
-La Trade and Development Agency
(promotion des exportations par le financement d'études)
L’Espagne :
-Le Ministère des Affaires Etrangères
(Ministerio de Asuntos Exteriores de España)
-Le SECIPI (Secrétariat d'Etat à la coopération internationale)
-L'AECI (Agencia Espanola de Cooperacion internacional)
L’Italie
Le Japon
Les Pays Bas
Le Royaume Uni
La Suède


izf

haut de page

ADIE


 L'Adie finance et accompagne les créateurs d'entreprise n'ayant pas accès au crédit bancaire, en particulier les chômeurs, les allocataires du RMI mais aussi les salariés précaires, dont les besoins de financement ne sont pas couverts par les banques. L'Adie vous permet ainsi de créer ou développer votre entreprise, qui peut prendre différentes formes : une entreprise individuelle, une SARL, une EURL etc.
Adie mode d'emploi
1. Je souhaite créer ou développer mon entreprise. Je n'ai pas accès au crédit bancaire.
2. Je contacte l'Adie. Un conseiller m'indique si je peux obtenir un microcrédit.
3. L'Adie étudie ma demande et me fait part de la décision rapidement.
4. L'Adie me propose un financement adapté à mon projet pouvant aller jusqu'à 10 000 €. Ce financement comprend : un microcrédit, des financements complémentaires (tels que le prêt d'honneur, EDEN, la prime régionale, le PCE, etc.) et, éventuellement, un prêt de matériel (véhicule, ordinateur, matériel de vente sur les marchés, ...).
5. Je rembourse en fonction de mes capacités. Le montant des échéances est étudié avec l'Adie.
6. L'Adie m'accompagne dans la création ou le développement de mon activité.

Financement de micro-projets de développement au Cameroun
Dans le cadre de la coopération bilatérale, l' Ambassade d'Allemagne au Cameroun possède d'un fonds pour le financement de micro-projets de développement.
Les demandes de financement d'un micro-projet doivent être adressées à l'Ambassade de la République fédérale d'Allemagne au Cameroun, B.P. 1160, Yaoundé.
Sur la demande doivent figurer les informations ci-après:
    * Identification du demandeur (nom de l'organisation, adresse complète, nom du responsable)
    * Photocopie certifiée du Certificat d'Inscription délivré par le Ministère compétent conformément au Décret n° 92/455/PM du 23 novembre 1992 délivré au plus tard 2 ans avant le dépôt de  la demande
    * Indication d'une personne de référence co-responsable pour la réalisation et le décompte du projet (personne indépendante du demandeur)
    * Description du microprojet (environ 500 mots).
    * Indiquation de la qualité particulière de votre projet
    * Budget estimé du microprojet
subvention demandée à la République fédérale d'Allemagne maximum 5.000.000 FCFA)
* Durée prévue pour la réalisation du projet (maximum 6 mois)
* But à atteindre grâce à la réalisation du microprojet
* Quel(s) est (sont) le(s) groupe(s) cible(s) visé(s)
* Avez-vous sollicité d'autres organismes? Si oui, lesquels?
* Indiquer avec précision (p.ex. un plan) le site du futur microprojet.
La demande doit être accompagnée au moins de deux différents devis et/ou factures pro forma d'établissements non étatiques. Pour un bâtiment joindre un plan de construction. Des photos sont souhaitables.
La réalisation d'un microprojet, pour des raisons budgétaires, doit être effectuée au plus tard 6 mois après la mise à disposition des fonds. Veuillez bien noter que les matières consommables ne peuvent pas être financés par le fond.
Au cas où votre demande sera acceptée, la décision vous sera communiquée par écrit. Il n'y aura pas de réponse à un rappel concernant votre demande.

haut de page

Adie


ANBDD MADAGASCAR


L'association ANBDD

prête de petites sommes à des personnes ayant le projet de créer une activité professionnelle qui sera génératrice de revenus. Notre action s'exerce à Madagascar Diégo Développement est une association à but non lucratif qui a pour objectif de lutter contre la pauvreté à Diégo Suarez en créant des conditions de développement par le micro crédit et la scolarisation d'enfants.

Quels sont les projets que nous finançons par le microcrédit ?
Dans un pays comme Madagascar moins de 10 % de la population a accès aux services bancaires.
Il existe une immense méfiance par rapport au crédit, considéré comme dangereux, du fait des remboursements qui peuvent mettre la famille en péril en cas d'échec du projet professionnel financé. La crainte c'est aussi d'en être réduit à utiliser l'argent emprunté pour des besoins impératifs comme la santé ou la nourriture quotidienne.
Des personnes intéressées en sont réduites à se cacher pour venir se documenter sur le microcrédit.
Il est apparu de toute façon nécessaire, de faire une action de formation  avant d'octroyer le crédit afin d'en expliquer les mécanismes économiques de base.
Le recours au crédit  s'envisage en général pour l'acquisition de l'outil professionnel en démarrant un investissement comme par exemple un minimum d'équipement de menuiserie ou une machine à coudre. Les personnes aidées ont le projet de pouvoir fabriquer des biens (vêtements, bijoux,  nourriture pour animaux…) qui en se revendant sur le marché très local (le quartier) permettront de générer des bénéfices qui serviront à l'amélioration de l'habitat, à l'installation d'un branchement électrique, à la santé, à l'éducation des enfants ou tout simplement à la vie de tous les jours…

Le microcrédit peut aussi permettre de financer des stocks comme par exemple :
» Le stock de produits d'une épicerie de quartier.
» L'achat en gros d'une marchandise (riz) et la revente au détail.
Il peut aussi permettre de démarrer une petite activité : par exemple un café ou un petit magasin de quartier.
La formation aussi est un des objectifs
Les candidats pour un premier crédit sont réunis 3 fois aux fins de formation. Cette formation est une contrainte du fait que beaucoup de personnes doivent faire une longue route pour venir assister à ces regroupements. Mais cette formation conçue comme une initiation aux mécanismes économiques de base est aussi un des objectifs de l'action.
»La première réunion est une phase d'observation.
Le but de cette première présentation est de permettre aux candidats de se rencontrer, de parler de leurs projets de création d'un outil professionnel, de parler aussi des risques, de faire prendre conscience de la signification de la solidarité du groupe. En cas de défaillance de l'un des membres, la charge de remboursement repose sur les autres membres du groupe.

L'animateur de l'ADRD met en confiance et répond aux questions.
»Une séance de formation est organisée pour expliquer ce qu'on peut faire ou ne pas faire avec l'argent du prêt :
L'argent du prêt est destiné à acquérir un bien professionnel qui génèrera des revenus futurs.
Même en cas d'extrême urgence, il est impossible de prélever une part ou la totalité du prêt pour toute autre usage :
même en cas de maladie
même à l'occasion de l'organisation d'une cérémonie familiale
l'argent ne doit pas être confié à qui que ce soit même le conjoint ou les enfants
La périodicité prévue pour le remboursement est hebdomadaire.
Cela implique de passer à l'ADRD chaque semaine. Si on ne peut s'engager en ce sens, on ne peut emprunter.


haut de page

diego-developpement

PLANET FINANCE MADAGASCAR

PlaNet Finance

s'engage pour les femmes à Madagascar. A Madagascar, un pourcentage élevé de femmes travaillent pour subvenir aux besoins de leurs familles. Parmi elles, 64% ont développé une petite activité génératrice de revenus, malheureusement trop souvent dans le secteur informel. Par ailleurs, beaucoup de ces femmes ont des enfants de moins de 5 ans qu’elles sont obligées de garder avec elles pour travailler..

haut de page


 xetic

BANQUE AFRICAINE DU DEVELOPPEMENT


 La Stratégie à long terme (SLT) de la BAD
Stratégie du groupe de la BAD pour le développement du capital humain
La consultation en ligne sur la stratégie du groupe de la BAD pour le développement du capital humain - Partagez votre opinion!
La Banque africaine de développement (BAD) invite des commentaires sur son brouillon de Stratégie de Développement du Capital Humain afin d'encourager ses partenaires à fournir une réaction et des contributions.

Contexte
C'est le moment opportun pour la Banque de préparer une Stratégie de Développement Humain intégrée. Les investissements et les instruments pour améliorer le capital humain représentent une approche de plus en plus importante dans la lutte de la Banque contre la pauvreté et l'exclusion sociale en Afrique. Une stratégie pour le Développement du Capital Humain est un besoin urgent, car l'éducation, la nutrition, la santé et les filets de sécurité sont inextricablement liées à la croissance économique et la réduction de la pauvreté. En outre, le printemps arabe et les inégalités croissantes en Afrique australe ont mis en avant la pertinence et l'urgence d'une croissance inclusive. De plus, les préparatifs ont commencé pour un nouveau stratégie à long terme de la BAD, et comme la première institution financière africaine, la Banque africaine de développement devraient jouer un rôle de premier plan avec ses partenaires de développement afin d'assurer que l'Afrique possède le capital humain nécessaire pour accélérer le développement économique et social.

Objectif
Ce brouillon constitue la base de la première Stratégie sur le Développement Humain de la Banque africaine de développement, et servira à identifier des domaines cruciaux pour un meilleur investissement dans le capital humain afin d'assurer une croissance inclusive. Il se concentre sur la croissance basée sur la création d'emplois; à donner la parole à tous les citoyens pour améliorer la qualité des services publics ainsi que l'efficacité des dépenses publiques, et le soutien aux filets de sécurité pour garantir la protection contre les chocs économiques et sociaux.

Raisonnement
Le raisonnement de cette stratégie est principalement de consolider et de généraliser l'approche de développement humain dans les opérations de la Banque. Cela permettra d'assurer et de faciliter: (a) une approche basée sur des résultats et des preuves pour soutenir l'ordre du jour de la croissance inclusive de la Banque; (b) la sélectivité compatible avec les ressources de la Banque; (c) l'alignement avec les cadres politiques nationaux, des partenariats solides ainsi que l'appropriation régionale, et (d) l'harmonisation du soutien des bailleurs et l'engagement de toutes les parties prenantes.


afdb

haut de page

BAD pdf

AGRONOMES ET VETERINAIRES SANS FRONTIERES


Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières
  AVSF met au service des communautés paysannes menacées par l'exclusion et la pauvreté, les compétences de professionnels de l’agriculture, de l’élevage et de la santé animale. AVSF soutient ainsi leurs initiatives pour obtenir de meilleures conditions de vie, gérer durablement les ressources naturelles dont elles dépendent, et participer au développement socio-économique de leur territoire. AVSF les aide à défendre leurs droits et mieux faire reconnaître leur rôle dans la société.
Avec l'agriculture paysanne défendue par AVSF, des familles ne souffrent plus de la faim, des paysans vivent de leur terre et de leurs troupeaux, des communautés préservent l'environnement, des organisations nourrissent les peuples et défendent leurs droits.


haut de page

avsf.

LISTE DE FINANCEMENT MICRO CREDIT

De nombreux financements peuvent vous aider à réaliser votre projet, en voici quelque exemples ci-dessous;
haut de page

capsolidarites

DIEGO DEVELOPPEMENT


L’association DIEGO DEVELOPPEMENT, créée en août 2001, agit à Diego Suarez, au Nord de Madagascar. Elle a pour objet la mise en œuvre d’un plan de financement par micro crédit dans les 4 quartiers les plus pauvres de la ville. Grâce à ces microcrédits, le bénéficiaire gère sa micro activité (généralement le commerce de détail ou l’artisanat) techniquement et financièrement avec, s’il le souhaite, l’aide d’un animateur de crédit.

haut de page

fondation.raja

AFD MADAGASCAR




 L'AFD à Madagascar
Le Groupe de l’AFD à Madagascar contribue à l’élaboration et la réalisation de politiques sectorielles publiques, soutient le développement des services financiers et des entreprises, prend part au Cadre de partenariat des aides budgétaires et accompagne les initiatives des ONG.
 Tous instruments confondus, les versements du Groupe AFD à Madagascar en 2010 ont atteint 27,2M € (35 M $). Les nouveaux engagements se sont élevés à 39 M€ (51 M$) dont 6,7 M€ en dons et 28,6M € en risques (prêts concessionnels, sous-participations et prises de participation). Fin 2010, les encours en risques s’élevaient à 54,7 M€ (71 M $).     



haut de page

AFD

SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DE PROJETS


 Comment soumettre une proposition de projet ?
En réponse à des urgences humanitaire, les ONG et les organisations internationales partenaires peuvent soumettre à ECHO des propositions de projets à tout moment dans l'année. Pour ce faire, les organisations humanitaires doivent se mettre en contact avec le responsable géographique de ECHO à Bruxelles et avec l'assistant technique de ECHO sur le terrain pour présenter leur projet. Une aide peut être obtenue à ce sujet du personnel ECHO sur le terrain. Il est possible d'être régulièrement informé sur les visites de terrain entreprises par les responsables géographiques de ECHO à Bruxelles. Veuillez noter que dans des circonstances spécifiques, des appels à propositions peuvent être publiés sur ce site Web. Les propositions sont jugées sur leurs mérites techniques et en tenant compte de la stratégie définie par ECHO en réponse à une urgence donnée et sur la base des besoins qui ont été identifiés. Si, en consultation avec les experts de terrain, le personnel de ECHO à Bruxelles évalue favorablement la proposition, une convention de subvention pour l'opération humanitaire proposée peut être conclue entre ECHO et l'ONG qui a présenté la proposition.
Lors de circonstances humanitaires particulières, des ONG qui ne sont pas signataires du CCP peuvent présenter des propositions de projets couvrant les régions ou secteurs pour lesquels il n'y a pas de propositions éligibles présentées par des ONG partenaires. Des propositions d'ONG non partenaires, jugées favorablement, ne seront retenues qu'après une vérification positive de l'éligibilité de l'ONG au financement communautaire pour des opérations humanitaires. Cette vérification inclut une consultation entre ECHO et les autorités nationales du lieu de l'enregistrement de l'ONG en question, ainsi que la vérification de la bonne gestion administrative et financière de l'ONG. Plus particulièrement, des rapports d'audit externe portant sur les deux dernières années d'exercice financier, une déclaration jurée d'intégrité morale signée par le Président de l'organisation ainsi qu'une garantie financière seront requis. Si l'ONG remplit ces critères, sa proposition de projet peut être retenue et financée par une convention de subvention. Le nombre de projets en faveur d'une ONG non signataire du CCP qui peut être financé est limité à maximum 2 projets. Une ONG qui met en œuvre un projet financé par ECHO sans avoir signé le Contrat Cadre de Partenariat (CCP) sera ensuite considérée pour la signature du CCP à la lumière des résultats de ce projet.
ECHO n'intervient pas directement sur le terrain. Son assistance est essentiellement distribuée et mise en œuvre par ses partenaires , selon la stratégie générale d'ECHO.

Travailler main dans la main
ECHO travaille avec environ 200 organisations non gouvernementales, agences des Nations unies et organisations internationales telles que le Comité international de la Croix-rouge et la Fédération Internationale de la Croix-rouge et du Croissant rouge. La diversité des partenaires est un atout précieux pour l'action d'ECHO car elle permet de couvrir de manière large des besoins de plus en plus nombreux dans différentes régions du monde, dans des aires de plus en plus complexes. ECHO développe avec ses partenaires un dialogue sur les grandes orientations de l'action humanitaire aussi bien que sur la gestion des opérations d'aide humanitaire sur le terrain. 


haut de page

voir plus

CAMP CATTA

Camp Catta 

Projet de développement autour Camp Catta avec l'ONG Saint Jérôme Partage et Développement
Saint Jèrôme Partage et Développement est une petite ONG née à Marseille en 1995. Très vite nous nous spécialisons dans le développement rural.[Preparation pour la classe verte]Nos principaux critères de choix et de gestion sont :

  • - De petits projets à dimension humaine, s'adressant directement aux populations les plus défavorisées.



campcatta

BAILLEURS DE FONDS MADAGASCAR


Les Bailleurs de Fonds

Les Bailleurs de Fonds interviennent intensivement à Madagascar pour le développement des Institutions de la MicroFinance. Plusieurs réseaux bénéficient de leurs appuis et aideront à créer d’autres réseaux dans des zones non encore couvertes. Depuis le début des années 90, les lignes de crédit spécifiques fournies par les Bailleurs de Fonds ont été progressivement remplacées par des Projets ou Programmes visant à la promotion d’Institutions Financières viables, sans autre objectif sectoriel que celui d’assurer des services financiers de proximité, et ce en toute conformité avec la politique de développement de la MicroFinance du Gouvernement.

Haut de page

madamicrofinance