Association humanitaire Sénégal

NOUS AIDER



Pour continuer à fournir nos services où ils sont nécessaires et de  maintenir notre efficacités , nous avons besoin de l'engagement et le soutien de gens comme vous, en  aidant  le répertoire des ong d'Afrique dans ces démarches, et devenir un partenaire actif .

- votre association humanitaire n'est pas dans la rubrique du Sénégal
- votre  association et cité dans cette rubrique et vous constatez un problème 
- Vous avez eu des problèmes avec une association ou ong citée dans cette rubrique



merci de préciser votre demande et pays



Je Veux Inscrire Mon Ong Ou Association Humanitaire 


Pour figurer au titre d'association humanitaire ou ong, dans le répertoire des ong d'Afrique, vous devez remplir le dossier du R.O.A .
Nota: Nous vous contacterons pour vous signifier votre association viable ou pas dans la répertoire des ong Afrique.
Merci de renvoyer le questionnaire au répertoire des ong, ( vous trouverez les renseigements sur le lien)

Je veux inscrire mon asso ou ong

LISTE D'O.N.G SENEGAL



La plate-forme des ONG européennes au Sénégal est un réseau d’organisations non-gouvernementales. Cette association à but non lucratif a été créée en octobre 2002 par l’initiative d’un groupe d’ONG afin de renforcer l’efficacité de leur participation au développement économique, social et culturel du Sénégal.

 liste d’associations œuvrant au/ou pour le Sénégal.


/pfongue


ASSOCIATION UN


L’Association UN a pour objet de rechercher et développer tous moyens visant à l’autonomie de l’individu et celle de la communauté au sein de laquelle il vit, en toute indépendance religieuse, politique ou philosophique.

CADRE DES ACTIONS
Les actions de l’Association un doivent se réaliser dans le respect des Droits de l’Homme, du développement durable et faciliter les échanges en France, en Europe et dans le monde.

Elles doivent favoriser :

  • - la mise en place de projets et d’initiatives communs entre personnes et associations en encourageant la participation des jeunes,
  • - la formation dans un esprit d’éducation populaire.



asso-un


GAINDE EUSKADI SUNUGAL

Gaindé Euskadi Sunugal

Gaïndé est une jeune association basée à Bayonne, a un but humanitaire social-éducatif ralliant le pays basque et le Sénégal.

Nos actions se concentrent sur

  • la prévention spécialisée,
  • l’aide à l’éducation des enfants et adolescents fragilisés, défavorisés physiquement-moralement.

GAINDE vient en aide aux enfants dont la pauvreté exige des démarches de soutien et d’assistance de premières nécessité, une amélioration du cadre de vie scolaire dans le respect des identités et des traditions culturelles, d’une collecte et un apport régulier de fournitures scolaires, création de bibliothèques et de pôle informatique, de créations de correspondances et jumelages entre des écoles du pays basque et du Sénégal afin de partager les diverses expériences scolaires et d’évoluer ensemble dans un partenariat et une véritable solidarité humaine.



au-senegal

ASAMA Association Solidarité Aide M'Bailadji

ASAMA Association Solidarité Aide M'Bailadji 

Bienvenue à ASAMA Association Solidarité Aide M'Bailadji aux Alentours, cette association à but non lucratif participe au développement de Mbailadji et alentours village situé au Sénégal.
Notre mission est d'aider les habitants de M'Bailadji et les villages environnants. Cela passe par la récolte des vêtements pour leurs conforts vestimentaires.
Nous prennons aussi toutes participations. Les villages ayant des écoles sont peu mais nous enverrons également des fournitures si nous avons des dons.
ASAMA œuvre au Sénégal, dans la région de Tambacounda. Nous montons des projets depuis la France, et compte sur un suivi avec nos partenaires en France.. Les quatre pôles principaux des actions d’ASAMA sont :

  • Education
  • Eau
  • Santé
  • Cultures

.asama-eaubonne

AVED COLIBANTAN



AVED Colibantan
Créée en 1997 par des villageois de Colibantan (région de Tambacounda).
L’association a été créée pour affronter les difficultés de la zone et s’investit dans différents domaines :

  • l’éducation, avec le soutien de l’école et de la case des tous petits
  • dans le domaine du maraîchage : son jardin mobilise plus de 150 personnes, dont une majorité de femmes,
  • la préservation de l’environnement : l’association a une pépinière et organise des actions de reboisement et la diffusion de cuiseurs à bois économe.

L’association travaille également sur la mise en place d’une centre de formation villageois : l’objectif :

  • renforcer les compétences des populations, et notamment des femmes, en matière de maraîchage, horticulture...


colibantan


ADEL SENEGAL


L'implication d'ADEL dans le domaine de l'économie s'est imposée :
il n'y a pas de développement sans développement économique. Elle a pris appui à Diokoul, sur un G.I.E de femmes (Groupement d'Intérêt Economique) très dynamique, qui existait depuis 1990 et qui regroupait à ses débuts 169 femmes (aujourd'hui 300) : le GIE "Bokk Jeff" ("agir ensemble").
C'est autour de ce G.I.E que s'articulent l'ensemble des projets économiques mis en place dans le village de Diokoul

Fonctionnement du GIE :
   le GIE fonctionne comme une entreprise en autogestion   
les femmes adhèrent en versant une cotisation de 500 FCFA (0.76€)
Objectifs du GIE :
  •  alphabétisation   
  • formation professionnelle   
  • développement d'activités agricoles (maraîchage)   
  • développement d'activités artisanales (couture, teinturerie)   
mise en place de services collectifs (assainissement)Le développement de ces activités suppose des fonds de départ :
C'est pourquoi depuis l'année 2000 et grâce à l'appui d'ADEL le GIE a mis en place une expérience de micro-crédit.


adel-senegal

HELP CHILDREN SENEGAL



Help Children

Association est une association Humanitaire qui a pour mission d'aider les enfants en difficulté, de promouvoir le développement notamment dans la lutte contre la pauvreté, l'éducation de base des enfants et des jeunes adultes.
C'est dans ce cadre qu'elle a développé une solide expérience et une ingénierie sociale efficace dans le domaine de la relation entre acteurs communautaires et acteurs politiques. Elle a développé à cette occasion une panoplie d'instruments pour la mobilisation et la négociation sociale, la planification et la gestion des projets, l'implication des communautés dans la réalisation de projets concrets :construction de salles de classes à des coûts compétitifs ainsi que l'amélioration des environnements d'enseignement/apprentissage (bibliothèque centre de ressources, santé, formation).
Elle a su également développer une grande expérience dans le cadre de l'éducation non formelle: prise en charge des adultes et enfants âgés non scolarisés, aide et soutien aux enfants de la rue (les talibés mendiants).

Help Children Association vise les objectifs énumérés dans sa charte à savoir :
1. Promouvoir la participation des collectivités locales et des communautés de base dans le développement local
2. Renforcer la capacité d'intervention des acteurs impliqués dans le développement local
3. Accompagner les initiatives en matière de développement local
4. Lutter contre les fléaux sociaux dont entre autres le VIH/SIDA et la drogue
5. Promouvoir la lutte contre la pauvreté par l'insertion socioprofessionnelle
6. Favoriser une meilleure compréhension des problèmes du TIERS-MONDE par les partenaires internationaux
7. Promouvoir la situation des enfants et des femmes par une meilleure connaissance de leurs droits,et des conventions internationales les concernant tout en mettant en place des programmes de soutien.
8. prévention des enfants contre la pédophilie
Domaines d'intervention de l'organisation


sosve


ONG VIVRE ENSEMBLE MADESAHEL


ONG «Vivre Ensemble Madesahel

Mme Michèle BURON-MILLET, infirmière diplômée d'état, est à l'origine de la création du lieu. Sous le statut de «famille d'accueil spécialisée», elle a d'abord travaillé pour l'hôpital spécialisé Barthélemy Durand dans l'Essonne, pendant une quinzaine d'année. Souhaitant continuer à officialiser et valoriser son action auprès des mineurs, la création d'un lieu de vie lui paraissait être la meilleure voie ; ainsi en 1992 elle créa l'Association Vivre Ensemble, à Changé dans la Sarthe.
Utilisant les contacts et relations de confiance qu'elle continuait d'entretenir, d'autres jeunes lui ont été confiés. Elle s'entoura alors de permanents, de personnes d'entretien, et d'une secrétaire comptable pour la création de la structure d'origine, le lieu de vie à Changé (Sarthe).
Le travail d'accueil, au départ avec Paris, s'est diversifié aussi avec d'autres départements, tels que le Calvados (14), l'Eure-et-Loir (28), le Maine et Loire (49), le Loire Atlantique (44), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val d'Oise (95), les Yvelines (78). Il s'est appuyé sur la valorisation, la communication, l'accès à l'autonomie, le respect des autres, du cadre, du règlement, des lois, et utilise différents supports En 2001 Grégoire Millet a démissionné de la Présidence de l'Association pour en devenir salarié Directeur. Mme Charbonnier, Directrice à l'AVVEJ est devenue la Présidente.
Constatant les limites du travail auprès d'une certaine partie des jeunes, trop mobiles, trop "fuyants" pour s'investir dans des relations constructives, la création du séjour de rupture s'est profilée comme solution éventuelle à ces problématiques spécifiques. Et le centre "Vivre Ensemble Madesahel" a vu le jour au Sénégal début janvier 2001.
Quelques dates :

  • 1992 : création de Vivre Ensemble dans la Sarthe, c'est un lieu de Vie.
  • 2001 : ouverture du séjour de rupture Vivre Ensemble (Madesahel) au Sénégal, dépendant de la Sarthe
  • 2002 : création et intégration d'une pouponnière au projet éducatif, en
  • collaboration avec les autorités locales sénégalaises.
  • 2005 : Vivre Ensemble (Madesahel) acquiert le statut d'O.N.G. au Sénégal, et de tuteur judiciaire au titre de l'éducation surveillée sénégalaise.
  • 2006 : création d'une deuxième association « Vivre Ensemble Madesahel » se dissocie de « Vivre Ensemble » et acquiert son propre statut juridique ; mise en conformité de Vivre Ensemble Madesahel et présentation du dossier pour instruction dans l'Essonne.
  • Vivre Ensemble Madésahel a été autorisé par le Conseil Général de l'Essonne le 7 Décembre 2006, sous l'habilitation
  • n°2006 - 04441 / 7 / 12 / 06


madesahel-vivre-ensemble


LEVE TOI SENEGAL

LEVE TOI SENEGAL

Notre association a été créée, à la base, par l'aumônerie étudiante du campus santé de Rouen, mais elle regroupe aujourd'hui tous les étudiants souhaitant la rejoindre et y adhérer
Notre association, en lien avec l'aumônerie accueille les étudiants du pôle d'étude santé de Rouen (Sage-Femme, Infirmière, Médecine, Pharmacie et Kiné), et leur permet de se réunir autour de thèmes de réflexion, d'organiser des conférences sur la pratique de la médecine et la bioéthique, et permet de rencontrer des étudiants des autres pôles.
Alors, dès maintenant, levons-nous et marchons en direction du Sénégal ! nous sommes 10 étudiants qui partons à Karang, dans un dispensaire, etqui allons travailler auprès d'une infirmière, Pauline Séné.
Notre sera de dispenser des soins infirmiers, voire médicaux, type pansement, sutures, consultations, classement, aides en salle d'accouchement. Mais au-delà de ça, nous ferons de la prévention sur le SIDA, après s'être formé auprès de AIDS, organiserons une formartion aux soins, et gestes de premier secours, distribuerons du matériel scolaire et des vêtements. Enfin pour aider le dispensaire sur place nous apporterons du matériel médical sur place:

  • médicaments, blouse, lits d'auscultations, compresses, gants...

Pour nous contactez :
Association Lève-toi et marche,
51 rue du chemin neuf,
76000 ROUEN 



senegalaisement

ASSOCIATION HUMANITAIRE SENEGAL UN ENFANT - UNE ECOLE


ASSOCIATION HUMANITAIRE SENEGAL UN ENFANT - UNE ECOLE

Association humanitaire au Sénégal - ONG - loi 1901 - reconnue de bienfaisance qui aide les familles de la brousse à scolariser leurs enfants.

ORIGINE DU PROJET
Au cours d'un voyage au Sénégal en 1995 , nous avons rencontré un instituteur et son école. Leur village N'Diarogne , se situe à 120 km au sud de Dakar et à 10 km de Joal.
Nous sommes restés en contact avec lui pendant trois ans. Au début de 1998 , il nous a demandé une aide urgente, et nous sommes retournés sur place pour monter une cantine scolaire pour le dernier trimestre 97/98, les frais de scolarité restant ont été pris en charge.
Dès notre retour à Toulouse, nous avons fondé l'association un enfant-une école , pour assurer à cette école une aide à long terme et un vrai partenariat avec les familles et l'instituteur .

Un enfant-Une école
16 rue Lucien Mirouse
31400 TOULOUSE
TEL: 05-61-53-58-18


1enfant-1ecole

ASSOCIATION WARANKA



Association WARANKA

Guinaw Rail... Cette expression tirée de la langue wolof signifie littéralement 'derrière les rails'. Cette appelation d'une zone située dans la banlieue dakaroise, précisément au sud de Pikine, symbolise parfaitement la situation exceptionnelle de précarité qui y sévit dans tous les domaines. Faisant une superficie de 180 ha environ, il est bien délimité par trois grandes voies de circulation : la route de Rufisque du pont de Pikine à la poste de Thiaroye, la voie de chemin de fer du pont de Pikine au croisement de Thiaroye et la route de Niayes du croisement avec les chemins de fer à la poste de Thiaroye.
Cet ensemble a été a été découpé en deux communes d'arrondissement : Guinaw Rail Nord et Guinaw Rail Sud séparé par " Tally central du chemin de fer à la route reliant la poste de Thiaroye au camp militaire" (décret 96-745 du 30 août I996 portant création des communes d'arrondissement dans les villes de Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque).
Le processus de peuplement de Guinaw Rail a commencé depuis les années 65, résultant d'une politique de déguerpissement de population à Dakar et de la poussée exorbitante de l'exode rural. L'occupation du site s'est ainsi déroulée de manière irrégulière et spontanée, sans aucune planification spatiale. Les parcelles à usage d'habitation y ont été pour la plupart vendues par des propriétaires terriens qui s'en sont appropriés sur la base de biens fonciers hérités de leurs ancêtres (propriété coutumière). Les transactions sont finalisées par de simples actes de vente, les parcelles n'ayant ainsi aucune valeur juridique et réglementaire. Le découpage et la cession des parcelles par les propriétaires terriens obéissaient plutôt à une optique de majoration des bénéfices et ne prenaient pas en compte l'installation d'espaces publics et d'infrastructures de base.
Les délimitations et traçages sont effectuées sans l'aide des spécialistes du cadastre et l'urbanisme d'où un manque de manifeste d'homogénéité et de viabilisation avec comme principaux résultats :

  • Voies de communications (ruelles) étroites et tortueuses,
  •  Absences de terrains pour équipements collectifs,
  •  Insalubrité à cause d'absence de mécanisme d'assainissement
  •  Inondations pendant la saison des pluies, etc.


Objectifs
Promouvoir l'amélioration des conditions et du cadre de vie des populations
Raffermir le lien d'entente et de solidarité entre les populations
Relever le niveau de conscience de ses membres en renforçant la capacité d'analyse et le savoir faire des populations
Participer aux différents plans de développement de nos quartiers en particulier et de la ville en général dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'environnement.

Contacts
Siège :
Pikine Guinaw rail nord, quartier Grand Thiaroye 3 - Dakar (Sénégal)
Téléphone : +221 33 853 22 57 / +221 77 539 46 43
Boite postale : BP 18 198 - Dakar Sénégal



 waranka

ANIMA SENEGAL




ANIMA

est une association loi 1901 crée en 2000 par le docteur Yves Menguy à Nyons dans la Drôme.
Elle organise des missions médicalisées dans les îles de la Casamance au sud du Sénégal, accessibles uniquement par embarcations et utilise à cet effet des voiliers ou des pirogues.
Les missions comprennent des médecins généralistes et spécialistes (Ophtalmologistes, gynécologues…, des personnels infirmiers, des dentistes, des pharmaciens ou préparateurs en pharmacie, des opticiens et éventuellement d'autres personnels de santé. Tous sont bénévoles,peuvent recevoir un reçu fiscal pour les sommes engagées au bénéfice des missions, permettant des déductions fiscales. prennent en charge leurs frais d'acheminement et de vie sur place.

NOUS RECHERCHONS
DES PERSONNELS DE SANTE BENEVOLES: Médecins généralistes et spécialistes, Pharmaciens ou Préparateurs en Pharmacie, Dentistes, Infirmiers, Opticiens…
DES VOILIERS BENEVOLES pouvant participer au transport des médicaments et aux missions sur place en servant de base logistique mobile sur les bolongs (bras) de la CasamanceNotre correspondant local Hyacinthe à Niomoune nous aide à organiser au mieux ces missions qui vont vers des populations isolées sans recours médical immédiat la plupart du temps. Les médicaments et consommables sont acheminés sur place par des voiliers bénévoles qui acceptent d'emporter des colis ou des cantines. Ces médicaments sont achetés à la Centrale Humanitaire médico-pharmaceutique de Clermont Ferrand ou éventuellement sur place à Ziguinchor. Nous recevons également des cantines offertes par l'association TULIPE.
Bien entendu nous travaillons en toute légalité sous les contrôle des autorités médicales et administratives de la région de Casamance.
Les ressources de l'association proviennent de dons et cotisations de particuliers ou d'associations caritatives comme le Rotary, le Lions Club, la Croix Rouge locale, d'une petite subvention de la mairie de Nyons et en bonne partie des activités de l'ATELIER de LAINES et de COLLIERS animé par Lyliane Menguy à Nyons. En 2006 cet atelier a rapporté 8000 € tandis que 20000 e étaient consacrés à nos actions médicalisées; les frais de fonctionnement n'ont pas dépassé 1000 €…
Outre ses actions de médecine de soins, de médecine scolaire, de soins dentaires, d'activité ophtalmologique et d'optique nous avons participé à l'électrification par panneaux solaires de deux maternités. Nous avons soutenu un jeune soignant qui a pu réussir son diplôme d'infirmier à Kaoloack et maintenant ce sont des formations de matrone, d'assistante infirmière, d'infirmier que nous avons initiées et permises par l'attribution d'une bourse.

Nous travaillons également au MALI où ANIMA se met à disposition d'autres ONG: nous intervenons à l'Ouest de Tombouctou avec SANTE MALI RHONE ALPES (SMARA)  et en pays DOGON avec VIA SAHEL dans le domaine de la médecine de soins mais aussi de médecine scolaire et de formation des personnels soignants avec par exemple l'attribution de plusieurs bourses à des étudiants en médecine à Bamako ….
Nous soutenons à Sangha en Pays Dogon Nana, qui vient de terminer ses études de médecine et se consacre à sa thèse (Paludisme et femme enceinte).
DES VOILIERS BENEVOLES pouvant participer au transport des médicaments et aux missions sur place en servant de base logistique mobile sur les bolongs (bras) de la Casamance
Casamance_206_thomas_002_1
se mettre en rapport pour tous renseignements avec
le docteur Yves MENGUY
40 avenue Paul Laurens BP N° 37
26111 NYONS CEDEX
Tél.:04 75 26 32 23


anima

VACANCES D'ACTION S DE SOLIDARITE INTERNATIONALE POUR JEUNES VOLONTAIRES


Vacances d'Actions de Solidarité Internationale pour Jeunes Volontaires

VASI - JV propose à de jeunes volontaires européens de profiter de leurs vacances scolaires pour réaliser des actions de solidarité pour les enfants de villages africains et notamment les orphelins, ou les enfants des rues telles que :

  • * Encadrement de colonies de vacances (droit aux loisirs art. 31 des droits de l'enfant)
  • * Activités de remédiation scolaire (droit à l'éducation art. 28 des droits de l'enfant)
  • * Participation à des travaux tels que la rénovation de bâtiments scolaires, le creusement de puisards, la plantation d'arbres, etc...


VASI-JV fonde son action sur un credo citoyen : 
le changement des mentalités est la pierre angulaire de tout développement et il doit s'opérer au nord comme au sud grâce à l'engagement des jeunes dans un projet commun.
L'objet de l'association est d'aider les français et africains à lutter contre les préjugés culturels, raciaux et sociaux en leur offrant la possibilité de travailler, ensemble sur des chantiers de développement destinés à promouvoir l'éducation de base et les droits de l'enfant sur le sol africain.
VASI-JV coordonne et met en relation les jeunes engagés en France et au Sénégal pour la réalisation et la réussite du projet et s'assure à tous les niveaux du respect des valeurs et des objectifs de l'association.
En France l'association s'occupe principalement de la recherche de subventions. Elle organise l'appel à des jeunes volontaires (jeunes adultes de 18 à 30 ans et adolescents de 14 à 17ans), les met en relation avec les jeunes volontaires sénégalais pour élaborer les projets. Elle fédère, prépare et forme les jeunes engagés dans le projet.
Avec son association partenaire : JV pour VASI, elle organise la préparation, la réalisation et le suivi de ses chantiers de jeunes. Elle réalise sur place une veille active pour s'assurer de la bonne marche du projet.

Les chantiers de VASI permettent à de jeunes français et sénégalais (entre 15 et 30 ans) :

  • de travailler ensemble sur des chantiers de développement et de solidarité dans le domaine de l'éducation de base en Afrique dans le respect des principes de la convention internationale des droits de l'enfant.
  • d'assurer un échange de compétences de pratiques professionnelles dans les techniques de gestion, d'administration et d'animation et dans tous les domaines de partage culturel sur l'éducation à la paix, à la citoyenneté, à la santé, aux droits de l'enfant.
  • de s'engager et de promouvoir une citoyenneté mondiale, au bénéfice d'enfants sénégalais particulièrement déshérités.


  • Axe 1 : l'échange de compétences en France et au Sénégal :
  • Offrir à des jeunes français et sénégalais participant au chantier une formation et un échange de compétences uniques sur les pratiques croisées d'animation et d'enseignement primaire et de gestion de groupes.
  • * Axe 2 : la citoyenneté internationale :
  • Permettre à des adolescents et de jeunes adultes sénégalais et français de côtoyer et d'apprendre à connaître leurs contemporains français en s'attelant ensemble au service d'une cause juste et universelle : l'enfance déshéritée.
  • * Axe 3 : l'enfance déshéritée au Sénégal :

      Offrir à des enfants des rues (talibés, émigrés, handicapés) mais aussi à des enfants en situation de grande précarité sociale et économique de vivre, soit une colonie de vacances dans un cadre sécurisant, avec des activités variées, ludiques et éducatives, soit permettre à des enfants d'accéder à la lecture, à la formation en bureautique grâce à la construction de bibliothèque et des salles d'informatique dans des collèges ou des centres d'accueil et de formation. 



vasijv

SAMU SOCIAL SENEGAL


SAMU SOCIAL SENEGAL


Pour venir en aide aux enfants des rues, le Samusocial Sénégal dispose d'équipes mobiles d'aide (EMA) qui sillonnent les rues de Dakar nuit et jour afin de repérer les enfants en danger pour leur apporter aide et protection. L'association Sénégalaise dispose également d'un centre d'accueil et d'hébergement qui permet de soigner les enfants les plus en danger.
Cependant, les locaux de ce dernier ne leur appartenant pas, l'organisation humanitaire a décidé de construire son propre bâtiment. Ce nouveau centre sera optimisé pour répondre au mieux aux besoins des enfants et pourra en accueillir 300 chaque année.

l'équipe samusocial senegal
Très impliquée dans les actions de solidarité, la Fondation Veolia soutient le Samusocial Sénégal dans la réalisation de ce projet. Sur le site Internet de la Fondation Veolia, l'ensemble du projet est présenté, avec une interview du parrain, Monsieur Jean-Claude Dupont.
En savoir plus sur le soutien de la Fondation Veolia au Sénégal
La Fondation Veolia Environnement créée en mai 2004 aide des projets de développement durable avec comme priorité la solidarité, l'insertion professionnelle et la protection de l'environnement, en France ou à l'étranger.

Un centre d'accueil adapté aux besoins des enfants des rues de Dakar Pour permettre à des enfants aux trajectoires très dures de se reconstruire, le Samusocial Sénégal construit un centre d'accueil et d'hébergement à Dakar. Un nouvel édifice pour lutter contre le fléau des enfants laissés à l'abandon.
Fiche signalétique

  •     * Identité : Samusocial Sénégal
  •     * Lieu : Dakar
  •     * Parrain : Jean-Claude Dupont, Veolia Propreté
  •     * Dotation : 60 000 euros

      
Il développe pour cela deux types d'actions.
Ses équipes mobiles d'aide (EMA) sillonnent la ville nuit et jour.
À bord d'une camionnette facilement identifiable, un travailleur social, un médecin et un chauffeur s'en vont à la rencontre des jeunes en rupture familiale et/ou sociale et leur apportent une première aide et la protection dont ils ont immédiatement besoin.
En complément, pour ceux qui sont les plus en danger, le Samusocial Sénégal dispose d'un centre d'accueil et d'hébergement. Là, ceux dont l'état de santé physique nécessite des soins bénéficient d'un cabinet médical ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De plus, une infirmerie installée à demeure permet de garder les enfants qui doivent rester sous surveillance médicale permanente.
Héberger 300 enfants par an Le Samusocial Sénégal louait jusqu'à présent les locaux de ce centre d'accueil dans des maisons pas tout à fait adaptées à ce type d'accueil, relativement chères et avec la menace regulière de devoir déménager. Il a finalement décidé de faire construire son propre bâtiment, avec un cahier des charges optimal pour les besoins de l'association.
Ainsi, dans le prochain centre, les activités médicales - cabinet des docteurs, infirmeries (l'une d'elles étant réservée aux maladies fortement infectieuses comme la tuberculose) - se situeront au rez-de-chaussée. De l'autre côté d'un jardin central, les cuisines, les vestiaires pour le personnel et les locaux réservés à l'entretien jouxteront les 95 m2 réservés aux enfants :

  • salles de jeux et d'alphabétisation, salle d'écoute pour les entretiens individuels et le suivi psychologique, salle de télévision et de repas. Les étages, enfin, abriteront les activités administratives, les salles de réunion et les bureaux des travailleurs sociaux, ainsi que plusieurs petits dortoirs - dont une chambre avec salle de bains privée pour les jeunes filles.
  • Enfants errants, mendiants, jeunes travailleurs, enfants accompagnés : les garçons et filles âgés de 0 à 16 ans seront les bénéficiaires prioritaires de ce projet.
  • Avec dix-sept lits en dortoirs et cinq lits à l'infirmerie, trois cents enfants pourront bénéficier chaque année de cette future structure.


samusocialsenegal

ASSOCIATION A S B L


L'ASBL s'est donnée la mission :
de venir en aide aux plus démunis en misant sur un développement durable sur place
de favoriser la création ou le développement d'outils de bien-être pour la population sénégalaise ou malienne, principalement en regard des enfants
Le désir de l ' ASBL est d'exécuter des projets concrets sur le terrain en association avec des personnes locales :

  • apport de médicaments de premiers soins dans les villages de brousse en collaboration avec les médecins responsables ( dispensaires )
  • apport de médicaments de premiers soins ( pansements - coton - alcool 70° - thermomètres ...) pour les boîtes de secours des villages ( cases de santé )
  • aide pour la rénovation ou pour la construction d'une case destinée à une classe d'alphabétisation aide pour la rénovation de classes déjà existantes apport de matériel scolaire :
  • cahiers, crayons, gommes, craies, ardoises, manuels scolaires amélioration des conditions de vie scolaire :
  • construction de tables et de bancs - achat de nattes Construction d'un puits ou forage quand la quantité d'eau nécessaire aux besoins des ménages et des cultures est insuffisante Travailler au niveau de la prévention pour la santé :
  •  achat de moustiquaires imprégnées et thermomètres pour la prévention paludisme . construction de latrines pour la prévention choléra . achat d'arbres ( acacias - nimes - kadds - manguiers ) pour permettre de cultiver à l'ombre pour la prévention malnutrition parrainage d'enfants pour leur scolarité favoriser des échanges culturels entre des écoles sénégalaises ou maliennes et des écoles francophones

actionsenegal


SANTE SANS PASSEPORT


SANTE SANS PASSEPORT

est née officiellement le 11 juin 1999, déclarée à la sous-préfecture de Bernay (Eure) sous le N° 03417 avec parution au journal officiel du 3 juillet 1999. Le siège social a été transféré à Challans (Vendée) en date du 28 septembre 2007 et déclaré à la sous préfecture des Sables d'Olonne avec parution au Journal Officiel du 8 décembre 2007.

Objet
est une ONG à but humanitaire et destinée à apporter aux pays en voie de développement :

  • une aide médicale en matériel et médicaments
  • l'envoi sur place d'équipes pour soigner les populations. Une participation symbolique de 100 CFA (0,15 €) des malades évite l'assistanat. Cet argent permet d'acheter sur place des médicaments (que l'ONG n'a pas en stock) et qui sont délivrés gratuitement à la population. C'est une forme de solidarité africaine entre les villages.
  • l'éducation sanitaire et alimentaire des populations
  • la formation continue des personnels de santé des pays concernés


Objectifs
L'action n'a de dividendes que dans la durée.
Il faut donc assurer un suivi régulier pour agir sur le structurel par l'envoi régulier de missions. Chaque mission est composée de 3 à 4 personnes. Les missions ont lieu en mars (saison sèche) et octobre. (saison des pluies, dite de l'hivernage)


santesanspasseport