Association humanitaire congo

NOUS AIDER


Pour continuer à fournir nos services où ils sont nécessaires et de  maintenir notre efficacités , nous avons besoin de l'engagement et le soutien de gens comme vous, en  aidant  le répertoire des ong d'Afrique dans ces démarches, et devenir un partenaire actif .

- votre association humanitaire n'est pas dans la rubrique ?
- votre  association et cité dans cette rubrique et vous constatez un problème ?
- Vous avez eu des problèmes avec une association ou ong citée dans cette rubrique ?
    
voir plus sur les arnaques

merci de préciser votre demande et pays

Je Veux Inscrire Mon Ong Ou Association Humanitaire 


Pour figurer au titre d'association humanitaire ou ong, dans le répertoire des ong d'Afrique, vous devez remplir le dossier du R.O.A .
Nota: Nous vous contacterons pour vous signifier votre association viable ou pas dans la répertoire des ong Afrique.
Merci de renvoyer le questionnaire au répertoire des ong, ( vous trouverez les renseigements sur le lien)

Je veux inscrire mon asso ou ong

LISTE DES ONG AU CONGO



Alors que les organisations de la société civile s'apprêtent à relever les défis du XXle siècle, leur réussite dépend autant de la prise en compte de leurs faiblesses que de l'exploitation de l'ensemble de leurs capacités. Elles doivent fonder leur action sur la démocratie et la participation - ces qualités admirables sur lesquelles elles ont bâti leur réputation - sans considération de sexe, de race, de nationalité, de religion, d'âge ou de revenu. Il est indispensable qu'elles remplissent cette condition préalable et puissent le prouver en faisant preuve de transparence, pour que leur voix soit entendue et le bien-fondé de leurs revendications établi.
La Déclaration du Millénaire, Ie Nouveau Partenariat pour Ie développement de l'Afrique (NEPAD) ainsi que Ie groupe de personnalités éminentes sur les relations entre l'ONU et la société civile attestent le rôle indispensable de la société civile dans la promotion de réformes participatives, essentielles à la réalisation des objectifs de développement énoncés dans la Déclaration du Millénaire. Les efforts du Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA) visant à renforcer les ONG africaines contribueront à appuyer ce processus.

La première édition de l'annuaire des ONG africaines a été publiée en 1999. Elle a été mise à jour en 2002 et en 2004. Le nombre des ONG est passé de 1896 en 1999 à 2459 en 2002. Le nombre total d'organisations dans cette troisième édition est de 3776.


listeong congo

LES ONG AU CONGO CE QU'IL FAUT SAVOIR


Quels sont les besoins?
La crise humanitaire en République démocratique du Congo (RDC) est une des plus longues et complexes qui soient. Des conflits récurrents ont entraîné des déplacements massifs de populations et une crise humanitaire chronique. Les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays (DPI), notamment dans l'est, ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Fin novembre 2012, on comptait environ 2,4 millions de DPI, et plus de 420 000 Congolais réfugiés dans les pays voisins.
La protection des civils reste une préoccupation majeure dans la plupart des régions de la RDC touchées par la guerre. Les exactions et les pillages accompagnés de violences (viols, enlèvements et recrutement forcé d'enfants par des groupes armés) continuent.

europa


 Le Volontariat international
Ouvert à tous les jeunes, filles ou garçons, de 18 à 28 ans, ressortissants de l’UE,quel que soit leur niveau de qualification. Le VIE propose des emplois dans des domaines extrêmement variés. La durée des missions varie de 6 à 24 mois. C’est une bonne méthode pour une expérience professionnelle internationale et un pied d’entrée dans le monde « expatriés ». Pour postuler à l’ancien statut de Coopérant du service national (CSN),et pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Internet :
civiweb

 L’enseignement
Pour enseigner au Congo, deux possibilités s’offrent à vous. Si vous êtes titulaire d’un diplôme dans le métier (CAPES,CAPET, agrégation... pour les Français), vous pourrez postuler pour les deux établissements français à Pointe-Noire et à Brazzaville. Sorti du cursus classique, contactez plutôt directement les établissements sur place.Cependant, votre contrat sera certainement un contrat local, qui peut parfois ressembler à du bénévolat.

 Le bénévolat
Faire de l’humanitaire, à la condition de bien préparer son séjour. Au Congo, les ONG et les associations de solidarité internationale sont insuffisantes alors que les besoins sont importants, que ce soit dans le domaine de la santé,de l’éducation ou du développement. Selon le FMI, 70 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (moins de 1 US $ par jour) alors qu’il était de 30 % en 1993. La politique d’austérité dictée en 2003 par le FMI a permis durant 2004 un rééchelonnement de la dette extérieure et la signature d’accords préliminaires en vue de l’accession à l’initiative PPTE. Cette opportunité devrait permettre une relance de l’économie nationale et la concrétisation de la politique de lutte contre la pauvreté. Mais le soutien financier international se fait toujours attendre. Parmi les ONG,l a Croix Rouge française et la Croix Rouge internationale sont implantées, notamment à l’hôpital de la Cise à Pointe-Noire. Mais les deux organismes parlent de rétrocéder leurs activités à l’Etat le plus tôt possible.Il en va de même pour MSF qui devrait fermer fin 2008. Les candidatures pour une ONG sont nombreuses. Mieux vaut donc avoir une bonne formation et une expérience de terrain avérée. Le recrutement se fait souvent depuis l’étranger, par Internet, ou par le bouche-à-oreille. Sinon,via le Vatican et l’épiscopat, les jeunes peuvent trouver des actions de bénévolat intéressantes auprès des communautés ; ou bien avec l’église évangélique... Franchement, mieux vaut partir avec l’appui d’une structure occidentale pour être certain de ne pas « se planter » une fois au Congo et pour y faire du travail utile.

forum


ACTION CONTRE LA FAIM CONGO

 la Faim

Après des décennies de conflits et d’indifférence, la République Démocratique du Congo fait face à de forts taux de sous-nutrition sévère, menaçant ainsi des milliers de vies.
Action contre la Faim met en place des programmes ayant pour but de renforcer les capacités des systèmes de santé locaux pour qu’ils puissent affronter cette maladie mortelle. En 2010, les équipes d’ACF ont formé environ 4 000 travailleurs de santé publique et équipé 476 centres de traitement, permettant à 42 000 personnes sévèrement sous-nutries – en majorité des enfants - de recevoir des soins adaptés.


Action contre la Faim soutient Kinshasa Kids
[Kinshasa Kids]
République démocratique du Congo
Début de la mission : 1996
Equipe: 31 personnes
Détail de la missionCe docu-fiction sur la vie des enfants des rues à Kinshasa est un portrait saisissant de la réalité de la vie Kinoise, trépidante, agitée, intense.
L’époque de « Kinshasa la belle » semble révolue. La vie est difficile ; la faute à la pauvreté, à l’absence de tout (infrastructures, éducation, santé, etc.) dont souffre la République démocratique du Congo. La population, laissée pour compte, survit comme elle peut.
Les enfants des rues, abandonnés par leurs parents, se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la jungle urbaine, vivant de petits larcins, de débrouille et de la solidarité de quelques adultes. Entre marché, décharge et maquis, on voit ces enfants se frayer un chemin, leurs découragements et leurs joies, leurs espoirs d’avenir.
Dans cette lutte pour survivre, la musique adoucit les mœurs. C’est une échappatoire, un espace de créativité et de liberté. Et pourquoi pas une porte ouverte vers un avenir meilleur ? Le film « Kinshasa kids » est une ode à la vie. Au-delà des difficultés, seule l’humanité de chacun prime.

haut de page


action faim

Etudiants Manipulateurs Sans Frontières Des Yvelines


Il s'agit d'une association humanitaire à but non lucratif fondée par des étudiants. Des futurs manipulateurs d'électroradiologie médicale qui se sentent persuadés que les dirigeants de demain doivent être sensibles aux problèmes fondamentaux de notre époque : les inégalités entre les pays. Le système de santé est le premier secteur où il faut agir, ainsi nous voulons tenter d'apporter une pierre à l'édifice, si petite soit elle.
La radiologie est l'« œil » de la médecine. Pourquoi ne pas donner ce don aux pays en difficultés ?
C'est dans ce but que plusieurs actions, consistant à apporter du matériel radiologique dans divers pays notamment africains, ont été menées :
installation, suivi et formation. Une de nos missions en Guinée-Bissau a été primée lors des Trophées de l'Etudiant 2006, organisés par le magazine L'Etudiant.
 Mais ne l'oublions pas, un manipulateur reste avant tout un soignant. Notre association peut agir dans un grand nombre de domaines de la santé tels que la vaccination, le dépistage, l'information, la formation ; notre but étant de permettre un accès aux soins à une majorité de personnes.
Devenez membre EMSF78 et soutenez-nous moralement et financièrement. Les cotisations représentent pour EMSF78 un revenu régulier sur lequel nous pouvons compter d'année en année. Cela nous permet de réaliser nos projets à court terme comme à long terme au niveau de la Santé.
De plus, devenir membre c'est participer à des projets, des soirées, des actions organisés au profit de l'association.


haut de page

emsf

HANDICAP AFRIQUE


Le 1er septembre 1993 l'Association Handicap Afrique naît pour :
Former et recycler le personnel de la réadaptation,
Faire de la recherche-action sur la réadaptation en Afrique.Le 3 janvier 1996, Handicap Afrique, crée un Centre Médico- Psychopédagogique (CMPP) : MEDIPSYP, Centre d'Application pour Techniciens et Chercheurs afin de répondre au désarroi des parents d'enfants handicapés mentaux dont les Institutions Spécialisées viennent de se fermer suite à la première guerre de Brazzaville (1993-1994).

Avril 1999: MEDIPSYP regroupe les parents de ses enfants au sein de l'Association des Parents d'Enfants Déficients Intellectuels du Congo (APEDIC) et abrite son siège au n° 30 de la rue Lénine (Moungali).
13 mars 2000: MEDIPSYP est admis dans le réseau du Système des Ecoles Associées de l'UNESCO (SEA).
4 mai 2000: Les mérites de MEDIPSYP sont couronnés par la signature d'un protocole d'accord de partenariat entre l'Association Handicap Afrique et le Gouvernement Congolais.
15 juillet 2000: MEDIPSYP aménage à son siège actuel pour faire face aux charges de plus en plus lourdes et à la demande de plus en plus forte de ses usagers.
26 juillet 2002: Handicap Afrique, en partenariat avec la Fondation Hollandaise « Sur Un Pied d'Egalité », crée l'Espace pour la Promotion des Handicapés (EPH), structure relais de MEDIPSYP chargée de réaliser l'insertion socio-professionnelle des enfants trop âgés pour repartir dans le système scolaire ordinaire.
Octobre 2003: APEDIC s'auto-dissoud pour transformer MEDIPSYP en Centre Communautaire. Une commission ad hoc est alors mise en place.
26 octobre 2004: la commission ad hoc rend ses conclusions: MEDIPSYP cesse d'être un Centre n'accueillant que des enfants dont les parents peuvent payer les frais d'écolage. Tous les parents d'enfants et amis de MEDIPSYP deviennent des parrains du Centre; EPH devient un service de MEDIPSYP et constitue désormais le Groupe Professionnel (GP).

NOS SERVICES

  • MEDIPSYP fait de la prévention des handicaps et de la prise en charge en faveur des handicapés mentaux à travers 
  • une scolarisation spécialisée;
  • une réadaptation sociale;
  • un accompagnement à l'intégration professionnelle;
  • une orientation et suivi médical
  • un accompagnement parental (conseilssoutien);
  • une rééducation orthophonique/ psychomotrice. MEDIPSYP ne s'occupe pas que des handicapés mentaux mais aussi des :
  • enfants en difficultés scolaires qu'il réhabilite une fois traités,
  • enfants et adultes qui ont besoin d'une psychothérapie
  • MEDIPSYP est aussi un Centre d'Ecoute et de Traitement des personnes traumatisées psychiques .


NOS COMPETENCES
Les cent vingt-huit (128) enfants actuellement pris en charge sont repartis selon leur aptitudes dans six (6) groupes pédagogiques:Stimulation (GS), Adaptation (GA), Eveil (GE), Maturation (GM), Intégration (GI) et Professionnel (GP) qui est, en fait, l'Espace pour la Promotion des Handicapés (EPH). Pour réussir sa mission, Médipsyp sait compter sur les compétences de ses Psychologues Cliniciens, médecins (psychiatre, Neurologues, Pédiatres, Généralistes), Orthophoniste, Educateurs de jeunes enfants, Assistants sociaux, mais aussi sur des stagiaires envoyés par le Gouvernement congolais (Ministère de la Santé et des Affaires Sociales) ou venu de l'Université Marien NGouabi (Etudiants en psychologie)


haut de page

société civile



FONDATION MAISHA

Fondation Maisha

'histoire de la Fondation Maisha a commencé vers les années 1995. Dans la région de la ville de Lubumbashi, au sud-est de la République Démocratique de Congo, les jeunes qui avaient terminé leur formation professionnelle avaient des difficultés à trouver un emploi. Les jeunes, souvent enfants de la rue, doivent vaincre toutes sortes de problèmes pour se réintégrer dans la société et pour se prendre en charge: il y a de la corruption, le contrat professionnel doit être réalisé d'une façon honnête pour éviter l'exploitation, la situation globale de l'économie congolaise n'est pas éblouissante,… .
Toutes ces difficultés empêchent les jeunes, même ceux avec un diplôme professionnel, de facilement trouver un emploi.
C'est pour cette cause que quelques laïcs engagés, sous la tutelle de Rév. Père Johan Vanden Bussche, un père belge salésien, se sont organisées pour venir en aide à ces jeunes.
L'objectif de cet engagement était que les jeunes ne reviennent plus auprès de leurs formateurs pour mendier mais qu'ils se prennent eux-mêmes en charge avec l'aide des laïcs, plus précisément un soutien morale, professionnelle et organisationelle. Quelques mois plus tard, l'idée de placer les jeunes dans de différents centres agricoles est née sous l'initiative du père Johan et de Jean-Claude Mulolwa. Les premiers groupes de diplômés ont été placés à Dilanda et à Kamakanga.
Pendant toute cette période, rien n'était encore organisé pour suivre l'évolution de ces jeunes de la rue qui étudient et terminent dans les centres professionnels des Œuvres Maman Marguerite. Ce sont des centres d'éducation et de formation dispersé partout dans la région de Lubumbashi. Les jeunes de la rue y apprennent l'agriculture ou des métiers comme menuisier ou soudeur.

Lors de son passage à Lubumbashi, le Gouverneur de Flandre Occidentale, Monsieur Paul Breyne était très intéressé à propos de l'avenir des jeunes de la rue après leur formation dans les centres professionnels. En d'autres mots : que deviennent ces jeunes de la rue dans leur vie après leur formation?
Ainsi, M. le Gouverneur, après avoir enquêté 70 jeunes dans différents secteurs de formation, à écrit ses "Humbles Idées". Dans ces recommandations, on trouve entre autre : « Il faudrait peut-être prendre l'initiative de suivre de plus près cette catégorie de jeunes. En tout cas il serait nécessaire d'augmenter les efforts pour essayer de garder contact régulièrement avec ces jeunes, de tenir (autant que possible) leur adresse à jour, et d'organiser de temps en temps des réunions ou d'autres initiatives auxquelles ils seraient invités. »
Après plusieurs jours de rencontres, de réflexions et de réunions, la « Fondation Maisha » (Maisha = Swahili pour « vie », Fondation a une double signification ici; Fondation parce que c'est une organisation mais aussi parce que la Fondation Maisha aide les jeunes à consolider les fondements de leur vie) était fondée.

Les constats suivants ont été déterminés :
Les jeunes finalistes sont pour la plupart des enfants venant de la rue et ont été abandonnés par leurs familles ou ils n'ont carrément pas de famille.
Après leur formation, les jeunes finalistes se trouvent dans l'impossibilité de trouver un emploi.
La majorité des jeunes qui quittent les centres, retournent à la cité sans rien faire et mènent, malgré leurs efforts, une vie de misère.
Il y a plus de chance pour la plupart des jeunes de survivre en regagnant la rue qu'en restant à la cité pour continuer à souffrir.
L'objectif de la Fondation Maisha ne serait pas atteint si les jeunes pour qui elle s'est engagée, retournent dans la rue.
Ainsi, pour bien parachever le travail de formation assurée par les centres professionnels, la Fondation Maisha s'est résolue de s'organiser en mettant sur pied un comité avec un statut, afin de lutter efficacement contre cette instabilité des finalistes. Maintenant, la Fondation Maisha est une association sans but lucratif (a.s.b.l.) qui suit à peu près 200 jeunes qui ont terminé leurs études.


haut de page

aisha


BREIZH CONGO

Breizh Congo

est une association bretonne basée à Saint-Martin-des-Champs, en France, qui vise à encadrer le paysan congolais, pour atteindre le rendement de ses terres. En collaboration avec un groupe d'agriculteurs bretons actifs et retraités, y compris certains formateurs de la Chambre d'Agriculture, les actions de l'association vont de l'information des paysans agriculteurs congolais sur les enjeux de l'agriculture moderne à la collecte machines et outils agricoles, de semences, d'intrants et de produits phytosanitaires.

haut de page

breizh

 GABRIELLE CONGO

L'association Gabrielle

a été créée en Mars 2004 à Pointe Noire, Congo Brazzaville, à la suite d'un constat fait par le futur Président, les responsables de la Clinique Netcare de Pointe Noire, et deux amis congolais du futur Président, très motivés contre le Sida en Afrique Centrale. Ce constat était : pratiquement aucune prévention n'est faite auprès des populations préadolescentes.
Le mode d'action est alors défini : Animations d'éducation dans les écoles de Pointe Noire. Tranche d'âge des enfants à éduquer : 8 à 13 ans. Formation des enseignants par le médecin chef de Netcare. Création de deux supports pédagogiques : une Bande dessinée et une chanson. Effectuer toutes les démarches administratives locales pour pouvoir exercer. Rechercher des financements de lancement.
C'est ainsi que Gabrielle a démarré son action avec la rentrée scolaire d'Octobre 2004. 13.692 enfants ont été éduqués au 30 juin 2009 ( 4.617 pour l'année scolaire 2008/2009).
Depuis des mois, nos contacts congolais nous avaient demandé d'organiser quelquechose contre le paludisme, maladie qui touche de plus en plus de personnes, et souvent fatale pour les populations vulnérables, dont beaucoup d'enfants. En Décembre 2007, GABRIELLE a eu connaissance du médicament basé sur l'Armoise Annuelle, mis au point par des chercheurs chinois dans les années 70, mais agréé seulement en 2005 par l'OMS. Après des recherches, le laboratoire spécialisé a été identifié en Europe , Médiplant, à même de mettre en oeuvre la culture de l'Armoise Annuelle, puis d'assurer le suivi des qualité et quantité de la récolte.
Après accord avec Médiplant, Gabrielle a lancé le Projet Pilote Palu, qui consiste a réaliser l'étude in situ de faisabilité de production en vue de créer le centre de fabrication autonome et indépendant au Congo. Le Laboratoire National des Populations a acceuilli cette initiative favorablement. Un médecin spécialisé français collabore étroitement à ce développement.
Plusieurs opérations de financement et des partenariats ont alors été lancées. Nous espérons aboutir fin 2012 et commencer la production pilote de l'Armoise annuelle.
Depuis Décembre 2009, des animations sur le Sida sont faites en entreprise. La première s'est tenue chez Bos Congo à Djeno devant 500 salariés de diverses entreprises du site, dont Total Congo. 


haut de page

gabrielle

AZUR DEVELOPPEMENT

AZUR Développement

est une association de femmes qui a commencé ses activités en 2003 en République du Congo sur l'initiative d'un groupe de jeunes femmes motivées à améliorer la condition des femmes et des enfants. AZUR Développement a depuis étendue ses activités dans le pays et initiée des actions régionales en Afrique francophone. Nous avons des bureaux à Brazzaville, Nkayi, Sibiti et Pointe-noire.

Nos initiatives nationales au Congo :
* Technologies de l'information et de la communication et leadership des jeunes femmes: renforcement de capacités des jeunes femmes leaders, des organisations féminines et mixtes, projets et initiatives de TIC pour le développement, recherche et plaidoyer sur la politique de TIC, lutte contre la violence à l'égard des femmes en usant des TIC, et appui au réseautage des télécentres.
* Droit à la santé pour les femmes et les populations vulnérables : prévention contre le VIH, accès au traitement et plaidoyer sur les droits des femmes vivant avec le VIH et leurs familles, mobilisation et plaidoyer sur le paludisme, recherche et plaidoyer sur le droit à la santé.
* Droit des femmes autochtones et leurs familles : promotion et sensibilisation sur les droits, prévention contre le VIH, accès au traitement pour les femmes autochtones séropositives, éducation relative à l'environnement et autonomisation socio-économique, fonds de petites bourses pour les filles autochtones scolarisées.
* Education relative à l'environnement : mobilisation et encadrement des jeunes sur les questions de développement durable, et échange culturel entre élèves.

contact
Bureau de Brazzaville (Direction Générale)
AZUR Développement
1383 rue Madzia Plateau des 15 ans
BP 14333, Brazzaville CONGO
Phone : 00242 656.61.89, 00242 659.65.34 ou 00242 675 70 51


haut de page

azur